La Speicherstadt de Hambourg, version humide

Le 01/05. Réveil. Il pleut, il fait froid, je n’ai plus de voix. Je n’avais pas pris d’écharpe en partant, erreur fatale… On admire donc Victor qui m’aura supporté toute la journée avec ma voix horrible. Journée un peu morose au lever à cause de la météo et, qu’une fois de plus, le week-end est passé trop vite. Du coup, avant toute chose : avaler un café bien chaud. Etape 2 : s’acheter une écharpe pas bien jolie mais chaude car c’est bien tout ce qu’on lui demande. Puis direction les docks.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *