La meilleure démission de ma vie

A égalité avec celle de Pubilon, QUOIQUE. Comme je le pressentais, ça colle grave entre moi et Vinyl, l’agence avec “le directeur froid” qui m’avait paru super bienveillant. Le 12 avril, le consultant du cabinet de recrutement m’appelle pour m’annoncer la nouvelle mais me demande d’attendre la réception du contrat pour démissionner. T’inquiète, monsieur, je suis un peu rôdée en démission. Evidemment, j’annonce la nouvelle à Maëlle, Loïc et quelques autres parce que je me sens d’humeur à clamer ma délivrance, Elsa’s style. En réalité, j’avais tellement envie d’être peste que j’hésitais à débarquer au boulot le lendemain avec robe bleue et vaporeuse blanche.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *