Osmosis, la dystopie amoureuse

Un soir pluvieux d’avril, on glande sur Netflix et on découvre Osmosis, une dystopie à la française ! Alors, je suis pas hyper calée sur le sujet, je dirais qu’en terme de dystopie française, j’ai Trepalium et Bunker Palace… faudra qu’on en parle. Bref une dystopie qui parle d’amour, ça me fait triper. Essentiellement parce que la première dystopie que j’ai lue sans que ce soit au programme de l’école, c’était la Nuit des temps de Barjavel qui m’a fortement marquée. Pour la société Gondawa (qui est plus ou moins une inspiration directe pour mon Augura) et pour l’histoire d’amour entre Elea et Païkan. Alors, Osmosis m’a-t-il autant touchée que La Nuit des temps ?

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *