Albator ou l’abrutissement des masses

Sur les prochaines semaines, je vous propose de vous présenter quelques dystopies de type “abrutissement de masses” dont Idiocracy est un parfait exemple. J’aborderai également Fahrenheit 451, 1984, le Meilleur des mondes… ou encore Un bonheur insoutenable d’Ira Levin que je n’ai pas encore lu. Mais avant de m’attaquer à ces monuments de littérature, commençons léger avec la dystopie Albator.

 

Lire la suite

Une réflexion sur “Albator ou l’abrutissement des masses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *