In time d’Andrew Niccol

(Trouvé aussi sous le titre Time out)
L’avantage quand on prend l’avion (pendant 19H), c’est qu’on a le temps de voir des films, plein. Et des mauvais. Choisis certes un peu sciemment parce que oui, y avait The artist mais j’avais pas envie. Donc parmi les nanards matés, je vais vous parler d’In time d’Andrew Niccol avec Justin Timberlake et Amanda Seyfried.

Lire la suite

3 réflexions sur “In time d’Andrew Niccol

  1. Le principal problème je pense est la non-réflexion des conséquences de ce monde. Comme la réplique que tu cites par exemple : si on est dans un monde où c’est la normalité depuis un moment, à quoi ça sert de dire ça (puisque personne se rappelle de l’époque d’avant) sauf à coller ça dans la figure du spectateur au cas où il n’y aurait pas pensé ? Et la volonté de calquer ça sur notre modèle économique sans prendre en compte les différences que ça génère est contre-productif au final, bancal comme tu résumes si bien !

    1. Ben en fait, je sais pas si c’était dû à mon inattention ou au film en lui-même mais je zappais toujours cette histoire d’humain qui ne vieillit plus donc un petit rappel était nécessaire. Et s’il est nécessaire, c’est sans doute que le film est mal fait 😉

      Finalement, ce film n’est qu’un remake de Robin des bois avec la nécessité de courir 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *