Ma vie en 3B

En ce moment, je suis un peu à l’ouest. Je n’identifie pas forcément les causes mais j’ai plusieurs pistes : le changement de saison ? Mon régime
drastique (quand je le suis) ? Le fait que j’ai pas pris de vacances depuis Noël et que, quand j’en demande, on me répond que « ouhlala, non, y a trop de travail ! » (il me reste 15 jours ouvrés à poser avant le 31 mai, tout va bien) .Ou alors mon rythme de vie en 3B. 3 B ? Bosser, Boire et Baiser. Ouais, je suis encore repartie dans du grand n’importe quoi, youpi.

 feteduslip.jpg

 Portrait rapide de la semaine dernière : lundi 3 B, mardi 2B, mercredi 2B, jeudi 1B (pas celui que je préfère), vendredi 3B, samedi 1B et dimanche, rien ! La semaine d’avant n’était guère mieux puisque lundi 2B( c’était un lundi férié donc une super journée), mardi 2B (mon anniversaire), mercredi 2B, jeudi 1B et de vendredi à dimanche 2B mais c’était pour le boulot. Je me sens obligée de préciser que non, mon boulot n’implique pas de folles galipettes, merci bien.

sexe_au_bureau.png

Bref, je suis sur les rotules. Cette semaine, c’est plus calme vu que j’en suis à 1B et demi lundi et juste 1B hier. Le demi, c’est pour le fond de bouteille de champ’ que je devais finir. Et globalement, je devrais rester à 1B jusqu’à vendredi mais là, j’ai à nouveau un week-end pro en 2B. Mon article me paraît super abscons avec tous mes B, je pense que je suis la seule à me comprendre mais passons.

equation-multiple.GIF 

Du coup, mes vieux démons reviennent un peu me taquiner, j’ai le gentil petit ange qui me dit que non, c’est pas bien, que boire à en vomir, j’ai passé l’âge (même s’il semble en fait qu’en vieillissant, ce qui me rend malade, c’est le sucre, pas l’alcool), que je suis bien loin de cette vie saine et équilibrée dont j’ai parfois envie. Surtout pour le côté reposé, j’ai des cernes, c’est épouvantable. Mais mon diable me dit qu’on s’en fout, que j’ai 30 ans et pas 60 et que si je profite pas de la vie maintenant, c’est mort. Car curieusement, malgré mes soirées de débauche (bon, somme toute relative, des fois, le B de boire, c’est juste un peu de vin), mon boulot ne s’en ressent pas. Enfin, je ne crois pas. Peu importe que je me couche tard et que je me lève les yeux un peu n’importe où sur ma figure, je me dis que je me reposerai le week-end. Quand je ne bosse pas car je bosse parfois aussi le week-end. Là par exemple, mes week-ends d’avril, c’est 2 week-ends travaillés et celui du 1er mai, je pars à Marseille faire de la plongée. C’est certes cool et ça me vide la tête mais mon corps, il en a un peu marre. Il veut se reposer, ne pas être intoxiqué par l’alcool (et je vous parle même pas de ma consommation actuelle de clopes, c’est épouvantable).

sexe-clope-alcool.jpg

Mais bon, vu toutes les vacances que je peux pas prendre actuellement, cet été, je vais buller à mort. Puis au moins, je teste ma résistance. Le jour où je m’endors dans le métro et que je termine dans la réserve hors alcoolémie très élevée aux petites heures du jour (oui, ça m’est déjà arrivé), c’est qu’il sera temps d’arrêter.

Enfin, tout ça explique pourquoi je ne peux plus mettre le blog à jour tous les jours.

No related content found.

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 réflexions sur “Ma vie en 3B

  1. effectivement moi tout ces B me perdent… car si je ne doute pas un instant que le 1B signifie, le 2 B est plus malicieux. tu bois ou pas…? ah ah oui évidement la question est ainsi posé car il en va de la subtilité de l’article. En plus je ne suis pas sur que le savoir chnagerait fondamentalement la chose.

    Sinon bah ravie d’avoir des news…

    dis à l’occasion tu pourras envoyé une supplique à mademoiselle pink lady et badhairdays que je trouve trop absente…snif c’est qu’elle me manque les bougresses…

  2. moi qui suis de nouveau actif depuis quelque temps j’approuve. Je n’ai plus cette culpabilité à sortir, boire ou simplement socialiser: parce que même bourré, on y pense toujours, et pour arrêter d’y penser il faut sacrément y aller. Là, c’est relaxant de pas avoir à s’excuser de passer du bon temps, l’essentiel étant de trouver son rythme bien sur. Et je finirai presque par comprendre les gens qui me disaient il y a quelques années qu’on a pas besoin de se mettre minable pour passer une bonne soirée. Bon, je les emmerde toujours avec leur coté moralisateur, hein, on se refait pas!

  3. Quoi, tu B sans moi!? En tout cas, ce n’est pas moi qui vais te jeter la pierre (ca m’a mis dans le rouge le 15 du mois tout de même). Faut toutefois se fixer quelques limites parfois (à toi de choisir les bons B).. En tout cas en ce qui concerne le BIG BIG B, no limits, ca fatigue mais ca garde la forme. Bon ca dépend aussi avec qui. Il est normal que certains B en fouent d’autres à la portes tu me diras.
    L’avantage c’est que 2 des 3 B sont parfaits la nuit (ce jeu de mot me fait tout d’un coup fantasmé..). Bon là j’arrête vraiment
    BBBonne nuit!

  4. Haha! toi aussi il t’arrive de te réveiller (après une quelques verres), avec l’impression d’être un Picasso?
    Je crois que l’arrivée du printemps procure les mêmes effets sur moi, puisque je suis un peu le même rythme ces temps ci! ( Dis donc, le troisième B, ce deviendrait pas du sérieux par hasard?) (non je ne suis pas curieuse)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *