Tu le sens l’esprit de Noël ?

J’avais prévu de vous parler de tout autre chose mais actu météorologique oblige, parlons de Noël. Il y a 15 jours, j’expliquais à Vicky qui m’approuvait (on s’approuve beaucoup) que je ne sentais pas l’esprit de Noël m’habiter, essentiellement parce qu’il faisait un temps d’octobre. Dieu ou le Père Noël semblant m’avoir entendu, il m’a bien montré que, si, si, on est décembre. Chouette !

pere_noel.jpg

Ce matin, je me lève de plutôt bonne humeur, je me prépare et quand je retourne dans la pièce, je trouve qu’il fait bien sombre. J’ouvre les volets et lâche un « oh ! » de surprise. Il a neigé ! Déjà qu’en ce moment, je fais une légère crise d’adolescence (légère, hein, mais néanmoins présente), là, je retourne carrément en enfance. Je viens du sud, moi, la neige a toujours un caractère exceptionnel. Et de suite, dès que je la vois poindre, la petite fille en moi fait des bonds de joie. La neige, la neiiiiiige ! Bon, par contre, soyons maline : déjà que quand il pleut, les trains circulent mal pour cause de problèmes d’adhérence ( ??), on va même pas tenter et partir direct au métro. 15 mn de marche sous la neige, cool !

neige_montreal.jpg

Marcher sur la neige a quelque chose d’assez acrobatique. D’abord, on sourit en entendant la neige craquer sous nos pas, on fait bien attention à marcher sur le morceau de trottoir balisé. Puis on commence à remarquer que nos chaussures ne sont pas très étanches et que les chaussettes sont mouillées. Ok, ça fait 5 minutes que je marche, j’en ai encore 10 jusqu’au métro et re 10 en sortant du métro, je vais mourir ou perdre un pied, je ne sais trop. Mais marcher sous la neige, ça fait croach croach et on se croirait ailleurs que dans sa ville, presque en vacances. Et faire des arabesques pour ne pas tomber, c’est amusant (enfin, quand on ne tombe pas sinon, ça l’est de suite moins).

marcher-dans-la-neige.jpg

C’est fou ce que la neige apaise. Au boulot, aujourd’hui, il y a une réelle ambiance festive, une grosse envie d’aller jouer dehors. Déjà qu’on avait le repas de Noël mardi, je me sens déjà partie, moi… Mais point de relâche ! Car je pars vendredi en vacances et il est hors de question que des choses traînent, je veux GLANDER. Ne rien faire, me reposer, squatter la cheminée. Mmmm, le pied ! Mais on est quand même bien détendus. Ce matin, Rémi (le big boss) nous a expliqué que quand son fils de 4 ans a vu la neige, il s’est tourné
vers lui et lui a dit : « Ils sont où les cadeaux ? ». Ca a été un peu galère pour venir, Kelly est tombée deux fois, Louis a dû prendre les transports en commun car le scooter n’était pas une option viable… Mais bon, on a tous fini par arriver, un peu rigolards, un peu excités. Je crois que la neige nous rajeunit tous de suite.

bonhomme-de-neige.png


Et du coup, magie, je sens enfin l’esprit de Noël m’envahir. J’entends limite Holy night dans ma tête (chanson qui me fait fortement déprimer quand il n’y a pas de neige, ça fait trop misérabiliste genre la petite marchande d’allumettes seule et transie de froid), je sens le sapin de Noël, l’odeur de la cheminée, le bonheur d’être en famille. L’an dernier, Noël avait un goût amer, nous n’étions pas à la fête, marqués par le deuil de ma grand-mère. Cette année, ce sera joyeux !

Dans deux jours, je serai dans la place !

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 réflexions sur “Tu le sens l’esprit de Noël ?

  1. je sens que je vais pondre un long com : question de disponibilité et d’emmerdemment maximum à ce boulot (je ne sais pas si l’esprit de Noel ou de service est là, mais l’esprit de la crise et de la sinistrose economique est bien là : je n’ai jamais vu une telle ambiance de merde dans cette boite avant ! faut dire que je ne fais aucun effort pour dérider ou simplement rendre supportable cette atmosphere…enfin les « autres » sont partis comme si de rien n’etait dejeuner outside façon resto collectif, peut être que l’année prochaine ils, (nous) seront tous aux restos du coeur…) nina tu peux sauter de long passages qui au final n’interesse que moi et quelques chercheurs en psycho. Donc esprit de Noel es tu là ?
    Interessant ce parrallele enttre Dieu et le pere Noel deja…ça montre l’ampleur de l’amalgame.
    secondo : il a neigé 3 fois rien ce matin, pas de quoi faire péter Mort Shuman et le lac majeur.
    tertio : neige=noel=cadeau…toujours l’amalgame soit neige=cadeau CQFD ! encore que neige=vacance donc vacance=cadeau ?? je commence a avoir mal au crane…
    quarto : je ne suis pas là pour te pourrir la vie non plus, bien sur que noel c’est la fête de la famille, les retrouvailles, l’excitation du réveillon, des cadeaux et du manque de sommeil liés au fait que pendant quelques jours, on fait la trève des emmerdements, du boulot, de l’actu sinistre et morose car on sait que ça va revenir apres le 1er…encore que les jours rallongeant, on se prend a esperer des jours meilleurs et en tout cas plus chauds. donc oui tu as bien raison de te mettre en mode festif des maintenant…si je pouvais me mettre en mode festif aussi, j’appuierais sur le bouton mais j’ai dois avoir un défaut de masse cette année : ça commute pas. et 2010 avec son Noel un samedi c’est galere,2012 un lundi !! vivement 2013, ce sera ma grande année, putain j’aurais 52 ans et j’aurais definitivement basculé dans le troisieme âge, je sais même pas si je verrais 2013. (no panic : c’est pas du désespoir, c’est juste qu’on ne sait pas si le ciel ne nous sera pas tombé sur la tête alors…) et vous serez tous des trentenaires : allez donc (re)voir le film « Clara et les chic types… »
    quinto : (mon latin est approximatif , je sais, je ne vais pas me taper tout google aussi) je crois simplement que la magie de Noel est tres lié a l’enfance et à lapart d’enfant qu’on a en soi : les cadeaux,la neige, les bougies, le sapin qui crâme etc…voire la crise au foie apres accroupi devant la dunette des WC ! tout ça, c’est un tout, propre a chacun et cette année, je n’ai pas envie de laisser ma part d’enfant m’envahir parce que je sens trop le poids des années, cette année : les autres années, je n’avais pas le temps ni le loisir de le remarquer…les années passées et les années a venir, 50 l’âge du basculement et des cheveux grisonnants, de la fatigue quand on monte des escaliers ou qu’on a un peu trop bu et mangé, des mots tout petits qu’on a du mal a déchiffrer, de cette baisse de libido quand même les pubs de lingerie ne nous deconcentrent plus dans les carrefours, ouais je sais : ce com n’est pas raccord a Noel, mais de même que certains se caillent a l’exterieur en ce moment, d’autres se caillent à l’intérieur ! finalement j’aime assez la neige moi aussi, pour son coté je nettoie tout et je cache la misère, et puis c’est beau la neige.fin du com, bonnes vacances à toi, moi je prendrais ce temps comme un temps de reflexion et de mise au point, neige ou pas neige, en attendant le dégel.

  2. Ayant pas moins de quatre repas de noël prévu entre le 20 et le 27 avec des tablées de 6 à 30 personnes (que j’apprécie toutes je précise), je souscris complètement à cette vision de noël, tout en ayant conscience que c’est une chance.

    Deux semaines à Paris/RP, des repas, des soirées, des sorties, des amis, la famille, la fête, une bonne grosse trève des confiseurs avant 2010, nouvelle décennie, et les perspectives qui vont avec, tout un programme.

    J’anticipe déjà sur les posts bilan qui devraient voir le jour dans cette période, m’est avis que nous n’allons pas être déçu.

    Et une pensée pour les moins chanceux d’entre nous.

  3. faut prendre mon com au 36 eme degré aussi, je savais bien qu’il allait agacer, je n’ai pas a prendre ce blog pour une thérapie perso apres tout, j’avais simplement envie que ça sorte, tous ces préparatifs de noël, ces prospectus ds ma boite, cette « urgence » de jouir de la fête , tout ça me gave cette année parce que je suis en pleine déprime, c’est tout. mardi prochain, je vois mon psy pour la premiere fois, j’aurais donc l’occasion de pratiquer en live : mettons que c’etait une repet de ma consultation…oui je suis cynique, et comme l’autre, diogene, je rase mes concitoyens (mais je ne me masturbe pas encore en public moi !) et les cyniques, c’est tous des viux aigris je ne le sais que trop ! deja je sais même pas ce que c’est qu’un hug sauf que ça doit pas être plaisant…donc je le merite mais passez de bonnes fetes tous ici bas, si ça se trouve, je vais même passer un chouette noel, tout peut arriver…encore désolé d’avoir bouffé de la bande passante pour si peu.bisou a kenya ! + j’attends tjrs les references de la bande son de ta video twetee demenage…silteplé…

  4. Quand on fait des commentaires plus longs que les articles, il serait ptêtre judicieux d’ouvrir un blog à toi! ^^
    Pour la bande son de la vidéo, Nina ne risque pas de te répondre étant donné que cette vidéo:
    1/ N’est pas d’elle
    2/ N’a pas été postée sur les Vingtenaires.

  5. Je vois que la neige fait le même effet un peu partout. J’avoue qu’avec une collègue, nous n’avons pas résisté et nous avons fait une bataille de boules de neige sur les dernières minutes de notre temps de pause 8-D Nous sommes retombées en enfance également !!

  6. philou je ne saurai trop te conseiller l’album de noël de Glasvegas, groupe écossais à l’univers assez glauque (mais talentueux néanmoins). C’est un peu comme si Grand Corps Malade faisait la B.O des Bisounours.

  7. J’essayais justement d’expliquer à F. l’autre jour pourquoi j’aimais la neige. Tu le résume assez bien pour moi 😉
    J’ajoute toujours l’argument que c’est les seuls moments de l’année (lorsqu’il neige) où tu es sûre de croiser des parisiens souriants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *