L’aventure c’est l’aventure !

Par Keira

Il était temps de m’y mettre, mon premier article sera donc le reflet de ma personnalité de geekette. Parce que oui, la geekette se répand dans le monde et qu’elle a le droit de s’exprimer.

Cela fait maintenant 6 ans que je traîne ma souris sur des forums internets divers et variés. Ce n’est pas grand chose me diront certains, mais c’est aussi beaucoup.

Je suis d’une nature assez réservée et finalement, grâce à internet j’ai appris à me mettre un peu en avant.

Je ne sais pas si vous connaissez le principe de l’IRL (In Real Life) mais en gros ça consiste à rencontrer en vrai, des gens qu’on connaît virtuellement.

J’ai fait de très nombreuses IRL, que ce soit des habitués des forums ou des blogs (les Vingtenaires par exemple), j’ai rencontré beaucoup de personnes connues sur la toile. Et certaines de ces personnes sont devenues des amis proches.

Depuis quelques mois, je suis ce qu’on appelle une Youtuber.

C’est à dire que je poste de blogs vidéos (vlogs). Ou alors je crée aussi des petites vidéos de maquillage, je soutiens des causes etc…

Et c’est donc sur Youtube que j’ai fait la connaissance d’une communauté anglophone très soudée, très inventive et très drôle.

Dans trois jours, je vais faire l’expérience d’une IRL géante. A Londres.

Et autant vous le dire tout de suite, mon petit cœur bat très fort car je pars seule et que je ne connais pour l’instant qu’une minorité des personnes qui seront présentes. Nous serons 400 !

400 personnes décidées à s’amuser, visiter, filmer, créer et voulant se connaître.

Je serai la seule française présente. Ca me met légèrement la pression.

Pourquoi y aller ?

Tout simplement parce que ça va être encore une fois une expérience exceptionnelle, que je vais pouvoir me tester, tester mon aisance en compagnie de gens qui ne parlent pas ma langue. C’est d’une certaine façon une manière d’évacuer de façon puissante ma grande timidité.

Dans une IRL, on ne peut pas tricher, on ne peut pas se cacher. Tout le monde essaye de parler à l’autre et on est obligé de s’y plier. C’est un test assez impressionnant. L’ayant déjà passé dans ma langue maternelle, je me suis dit « jette-toi à l’eau » et je verrai si je peux gérer tout ça en anglais.

Et ça va forcément être très stressant quand j’apercevrai la foule, mais en même temps terriblement excitant. Je me jette littéralement dans l’inconnu, que ce soit Londres que je n’ai pas visité depuis un bon moment, les différents quartiers que je ne connais pas et où j’ai rendez-vous et enfin ces gens que je n’ai jamais approchés.

Evidemment ce n’est pas un challenge aussi énorme qu’il y paraît, il a des choses beaucoup plus impressionnantes qui sont faites chaque jour. Mais pour une timide comme moi, c’est déjà énorme.

La prochaine étape sera de partir vivre dans un autre pays, mais pour cela, il faudra d’abord que je termine mes études !

Si vous en avez l’occasion, je vous conseille de tester ces fameuses rencontres de groupe, internet n’est pas qu’un repaire de menteurs, loin de là. Et certaines des rencontres qu’on peut y faire vous changent profondément.

No related content found.

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 réflexions au sujet de « L’aventure c’est l’aventure ! »

  1. Lucas dit :

    IRL.. C’est très rigolo. Devnat l’écran on peut sublimer l’aatre, le porter aux nues. Et puis IRL il redevient humain. Avec ses travers, ses défauts, son oeil torve qu’on ne voyait pas via la web cam.
    Bon séjour à Leundeune ! Tu nous fais un p’tit article au retour, tu vas pas y couper !! And welcome home to The Twenties !

  2. Ben dis donc, chapeau… moi je flippe de rencontrer une seule personne alors…

    Ceci dit toutes les personnes rencontrées sont aujourd’hui des amis 🙂 … mais 400 d’un coup… Tu nous raconteras?

  3. Keira dit :

    Evidemment, je compte prendre un petit carnet qui me servira de journal de bord et vous aurez droit à un compte rendu 🙂
    Je dois reconnaître que je suis de plus en plus terrifiée à l’approche du jour J, mais en même temps… wouaouh ! ^^

  4. F dit :

    vaste question n’est ce pas! je confirme qu’on peut faire des rencontres énormes et fondamentales par le biais du net, ça permet de se créer ou d’étoffer son réseau, et dieu sait que c’est important. en revanche je pense qu’il faut se fixer des limites. ma priorité reste la rencontre fortuite, née d’un moment qui ne doit rien à internet, je trouve ça plus poétique.
    après le plus important dans cette histoire reste la démarche, qu’est ce qu’on recherche et dans quel état d’esprit on est.
    sinon ça va toi?

  5. nelwynn dit :

    Ah la vache!! 400 personnes d’un coup….perso, je suisune grande timide aussi mais là c’est plutôt le côté associal qui ressort….avec 400 personnes à rencontrer d’un coup, comment on s’y prend pour partager l’IRL avec le plus grand nombres de personnes mais que ça reste une « vraie » rencontre (c’est à dire pas juste « ah salut ! alors c’est toi bogoss31!!.. » et hop on passe au suivant)….rencontrer vraiment quelqu’un c’est passer du temps avec l personne, pour voir justement comment il/elle est dans l’IRL…..pas en 5 minutes…perso j’aurais l’impression de faire un speed dating de l’amitié lol……mais bon c’est moi aussi….je prend peut être un peu trop de temps…et pourtant je me trompe souvent 🙂

  6. Keira dit :

    F > Ouais la rencontre fortuite, la poésie, les petits oiseaux c’est sympa. Je suis d’accord. Après, j’aime bien la possibilité qu’offre internet de forcer le destin. 🙂

    Nelwynn> J’ai trois jours entiers pour parler avec plein de monde alors certes, la plupart ça sera « salut moi c’est trucmuche » mais étant donné qu’un certain nombre d’entre nous restons dans le même hôtel et que nous aurons besoin de former de plus petits groupes pour les visites de musée ou encore pour aller manger, là, la conversation aura vraiment lieu. Et encore une fois, pour peu que sur une première impression tu accroches bien avec une personne, tu la garde en contact et tu approfondis par la suite.
    Et tu la revois la fois d’après 🙂

  7. Visslaw dit :

    il n’y a pas que des menteurs, c’est vrai, mais il y a aussi Jean-René, 40 ans, aimant les jeunes filles à forte poitrine, se faisant passé pour juliedu37, 18 ans,…

  8. Keira dit :

    Oui mais tu vois, ce genre de vieux dégueulasse n’a pas l’intelligence de s’inscrire sur des forums, il passe son temps sur des chats pour pré-pubères.
    Et s’il existe des jeunes toujours aussi naïfs malgré le nombre de mises en gardes qui existent pour tomber dans le panneau… bah j’ai presque envie de dire qu’ils l’ont mérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *