La famille Bartoldi a testé pour vous les inondations tropicales

Dans ma famille, on a un don assez marrant… Enfin, marrant après coup : on fait pleuvoir. Vous pouvez être sûr que dès qu’on part quelque part en vacances, c’est parti pour une belle inondation de type « historique ». Pour vous situer le cas, mes parents ont réussi à faire pleuvoir dans le désert, 6 ans qu’une goutte n’était pas tombée. Donc, forcément, quand on va en Martinique, on inonde tout.

Dès l’atterrissage, ça partait mal : l’avion a à peine posé ses roues au sol qu’on se retrouve dans une grande bulle d’eau, sous le regard désespéré d’Alice. Pas de panique, il pleut souvent sous les tropiques. D’ailleurs, le dimanche, il pleut un peu mais quasi rien, ça fait un peu un effet brumisateur qui n’est pas désagréable. Le lundi, on va lézarder aux Salines aka « la plage où il ne pleut jamais » et effectivement, je me ramasse mes premiers coups de soleil. Ouf, les pluies, c’est pas si dérangeant finalement…

Pensait-on. Dans la nuit de lundi à mardi, je me réveille vers 6h du matin avec la sensation d’être dans une machine à laver géante. Ah il pleut. Il pleut très fort. Ca va passer, les pluies tropicales, ça fait toujours son petit effet. Sauf qu’à 8h30, il pleut toujours et qu’en fait, ça a commencé à 3h du matin. On a donc passé la journée à trouver des activités plus ou moins en intérieur histoire de ne pas trop se mouiller. Mon père fait sacrément la gueule : « Non mais voilà, on vous paie des vacances, on veut vous faire plaisir et il pleut ! ». Moi, je hausse les épaules : c’est pas si grave un peu de pluie. Sauf que le soir, en regardant les infos, on apprend que c’est l’inondation du siècle (l’avantage des débuts de siècle, c’est qu’on peut coller « du siècle » à tout). 40 ans qu’ils n’avaient pas vu ça. Evidemment, nous sommes dans la place, on inonde, c’est une fatalité.

Bref, durant une semaine, il a plu, plu, plu. Tous les jours, on s’est pris de belles saucées qui vous pénètrent jusqu’à la moelle, il m’est même arrivé d’avoir froid, pour dire. Evidemment, parfois, ça mine un peu, on n’a même pas pu se baigner dans l’Atlantique (où il y a de vraies vagues). Certains m’objecteront que je devrais avoir honte de râler, que des gens ont tout perdu pendant ces inondations et même qu’il y en a deux qui sont morts. Je ne nie pas mais je soulignerai juste que je ne vais pas y aller tous les jours non plus et que quand même, j’ai raté des trucs et que dans ma liste de voyage, la Martinique repart vers la fin (mais n’est pas éliminée, je pense sincèrement que j’y retournerai un jour). Et puis c’est vrai que cette lose persistante, cette « rien ne peut se passer comme prévu dans ma vie », y a des jours où ça fatigue. Le clavier de mon netbook est au passage à moitié décédé. Aucun lien avec l’inondation mais c’était juste pour rajouter une petite cerise sur le gâteau.




Bref, quand on se prend le déluge sur la tête en vacances, on se retrouve face à deux options : où on fait la gueule en se disant que la vie est trop injuste et qu’on aimerait bien, pour une fois, que tout se passe bien. Où on hausse les épaules en se disant que la pluie tropicale, c’est toujours mieux que la pluie parisienne et que même sous la pluie, le rhum est bon. On pense à nos collègues en train de trimer pendant qu’on glande. Alors oui, on n’a pas pu faire tout ce qu’on voulait, la visibilité lors de mon baptême de plongée était un peu réduite, quelques photos furent… brumeuses.



Mais j’ai quand même bronzé (incroyable), attrapé des coups de soleil (normal), nagé, plongé… Mais quand même, cette capacité à toujours mal choisir notre moment me fascine.

No related content found.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 réflexions au sujet de « La famille Bartoldi a testé pour vous les inondations tropicales »

  1. philou dit :

    alors qu’il est si simple de venir en Bretagne pour faire pleuvoir…j’ai le don aussi…d’ailleurs tous les bretons ont le don…ils ont-ont tous le don, vive la Bretagne…pou pou pidou!

  2. Excellent!
    Bon ben il faut le voir comme un don… et le monnayer (ou l’offrir 🙂 ).

    ET SURTOUT NOUS DIRE OU TU PARS EN VACANCES QU’ON Y AILLE PAS EN MEME TEMPS!!

    😉

    Je rigole, mais avec ma bande de copains que ça fait 10 ans qu’on se connait, à CHAQUE fois qu’on se voit… il pleut/fait froiiiiid/fait Moooooche. D’ailleurs je les vois ce WE. Désolée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *