Tiger Woods, le nouveau paria

Profitant de la littérature à disposition chez mes parents, je me suis rattrapée niveau people en lisant Voici (c’est officiellement pour le cabinet de mon papa, les gens lisant toujours plus Voici que Sciences et vie dans une salle d’attente). Et là, je découvre pleinement l’affaire Tiger Woods. J’en avais entendu parler dans le Petit journal mais hormis le fait que Tiger est un infidèle qui aime les filles plutôt vulgaires, je ne savais rien.

tiger-woods.jpg

Donc je lis Voici et je découvre que notre ami Tiger est certes infidèle à sa femme (plutôt distinguée par rapport à la masse autodéclarée de ses maîtresses) mais surtout que depuis, ses sponsors ne veulent plus le soutenir et que sa carrière va mal. Non mais quoi ? Pardon mais est-ce que le fait qu’il trempe son biscuit ailleurs que dans son légitime lait fait-il de lui un être abject et sulfureux auquel il ne faut plus associer son nom ? Bonjour la surréaction.

tiger-woods-sad.jpg

Alors oui, l’infidélité, c’est mal, c’est un vilain garçon, méchant, méchant ! Bon, perso, je considère que ses actes sexuels, légitimes ou non, ne me concernent absolument pas, j’avoue que j’ignorais même qu’il était marié. Je peux comprendre que sa femme soit blessée et vexée face au casting des maîtresses de son mari, elles auraient pu toutes figurer comme tentatrices dans l’Ile de la tentation (c’est pour dire le haut niveau de vulgarité). Mais que viennent faire les sponsors dans l’affaire ? C’est une affaire privée, qu’elle le reste !

porte1.jpg

C’est ce puritanisme américain qui m’énerve. Oh, dans leurs séries ou films, ça baise à tout va et pas entre légitimes mais c’est pas pareil, c’est de la fiction et un exutoire, tu comprends. Mais bien sûr ! Quelque part, est-ce qu’on n’est pas en plein serpent qui se mord la queue ? On a monté ce mec comme une idole car il est bon, très bon, dans son sport. Ca, ok, c’est un fait, y a qu’à voir ses résultats (notez que j’ai jamais rien compris à leur histoire de point, d’handicap…). Ce mec étant devenu une star, forcément, y a de la nénette et pas du plus haut niveau qui s’offrent à lui. Il pourrait résister, bien sûr, mais le PDG de Gatorade, son sponsor, resterait-il la verge dans la braguette dans la même situation ? D’ailleurs, est-il parfaitement fidèle à son épouse celui là aussi ? Non mais…

tiger_woods_2005_wife2.jpg

Si Tiger avait été français, non seulement on en aurait ri dans les dîners en ville (pour ceux que ça intéresse) mais surtout, il aurait gagné un certain capital sympathie. En France, on aime les infidèles, apparemment, ça nous amuse. Faut dire qu’il n’y a pas de quoi fouetter un chat. Limite, je m’interroge un peu : on a fait d’O.J Simpson, très fortement soupçonné d’avoir tué sa femme une icône de la communauté noire durant son procès, tout ça pour qu’à la fin, il aille en prison pour braquage de banque, je crois. Et à côté, on a Tiger Woods qui tire certes plus vite que son ombre mais dont c’est le seul tort et là, on le cloue au pilori. Y a pas comme un souci, là ?

SimpsonOJ

Puis merde, pour une fois que je connaissais le nom d’un golfeur, hein…Mon pauvre Tiger, la prochaine fois, tue ta femme plutôt que de la tromper, tu t’en sortiras mieux…

PS : J’ai signé l’édito de Noël d’Over-blog, vous pouvez aller le lire ici

No related content found.

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 réflexions sur “Tiger Woods, le nouveau paria

  1. tout a fait d’accord pour etre enervé par cette hypocrisie tres nouvelle angleterre. Quand on pense que les petites nénéttes preferent faire des fellations dans les arrieres cours de recrés et autres campus, et conserver leur precieuse vignette intacte, ça laisse dubitatif sur l’interpretation de la Holly Bible ! mais je suis un vieux dinosaure un peu dépassé par mon siècle et j’avoue avoir du mal, depuis la lecture de Candide et de Manon Lescaut, a vivre dans le présent. Quand quand au roi du swing, je vais peut être me mettre au golf un jour, si ça semble plaire autant que ça (ça me rappelle une scene d’un film moyen franchouillard ou Balasko et Auteuil jouent aux diablotins et Richard Berry interprete un joueur de Golf tres hype, je ne sais pas si tu vois le film…Ma vie est un Enfer !! )

  2. On ne peut pas vraiment reprocher aux médias d’avoir rendu cette affaire publique puisque c’est Tiger Woods lui-même qui a communiqué là-dessus. Il l’a d’ailleurs fait de manière assez maladroite, suite à l’histoire de l’accident de voiture, etc.
    C’est souvent la même chose en France, avec des peoples et des politiques qui posent dans Gala ou Voici avant de crier « Au feu! » une fois qu’ils se rendent compte qu’ils ont supprimé la limite entre leur vie publique et leur vie privée…

  3. Merci de ta réaction ma Nina. Moi aussi ca m’agace ce puritanisme à deux sous. Celui là même que Kennedy stigmatise dans « Les Charmes Discrets de ka Vie conjugale »

  4. Au départ cette histoire m’a fait sourire…je me suis dit « tiens, encore un qui s’est fait surprendre »…et puis le montage en épingle a fini par m’exaspérer…si on ne peut plus être célèbre aux States et tromper sa femme, ce pays a fini de me faire rêver…cette morale est oppressante…et finit par être ridicule…que dire des excuses de l’intéressé qui parlait même de cesser toute activité (golf j’entends) pour faire son mea culpa et sous-entendu, ne s’occuper plus que de sa famille…bref, du grand n’importe quoi tout ça…comme si l’intégrité des USA était en péril parce qu’un de ses champions a la zigounette baladeuse hors mariage…En tout cas la dame avec toute cette publicité est sûre de toucher le pactole si elle persiste dans le divorce…il est plus que condamné le Tiger…il va perdre une petite fortune…il n’a pas fini de courir les green et les trous (hum hum…) pour se refaire une santé financière à défaut de virginité… !

  5. Il me semble avoir lu qu’il n’avait pas perdu de sponsor, mais que les campagnes avaient été retardées, pour éviter que des marques soient associées à lui en plein cœur de la tempête médiatique.

    Je ne pense pas que les marques soient choquées, simplement comme souvent, on fait dans le préventif et on imagine que son public cible puisse avoir une image négative. D’ailleurs les premiers sondages vont dans ce sens.

    Mais tout cela sera à mon avis oublié dans quelques mois, et tout reviendra à la normale.

    Tiger Woods, c’est tout de même le sportif le mieux rémunéré de tous les temps … dans un sport qui attire la cible privilégiée de beaucoup de marques de luxes. Personne, dans le monde, ne bénéficie d potentiel (image, sportif et économique) du golfeur.

    PS : Réflexion purement masculine, mais comment peut il aller voir ailleurs avec la femme qu’il a à la maison ??? ^^

  6. Pour une fois, je suis d’accord avec les ricains et le lynchage médiatique dont Woods fait l’objet. Un peu à l’instar de la crise financière, ce que l’on vit là n’est que l’éclatement d’une bulle marketing dans laquelle ce type s’est érigé demi dieu.
    ça n’enlève rien au fait qu’il soit probablement le meilleur golfeur de tous les temps et qu’il a contribué à sortir cette discipline du pseudo anonymat.

  7. tout à fait..Ce monsieur fait ce qu’il veut de son .. »outil », ça ne regarde que lui et sa chère et tendre. Je trouve que les gens sont trop fascinés par les personnages célèbres, et en font tout un plat de ceci ou de cela! Laissons-les vivre!

  8. Le problème, ce n’était pas tant l’infidélité que l’image « bourgeoise » que Tiger Woods s’était donné et pour laquelle les sponsors le contactaient. Une image toute en rigueur et en respect des valeurs morales traditionnelles. Le public aurait probablement été plus indulgent avec un sportif qui aurait présenté une image moins lisse et « irréprochable ». Pour les Américains, il n’y a pas de séparation entre vie publique et vie privée : une personne publique fiable et rigoureuse dans sa carrière le sera également dans sa vie privée, sinon c’est de l’hypocrisie totale. Ca se vérifie surtout du côté des politiques. Manque de nuances ? Oui. Mais de notre côté, est-ce qu’on n’est pas un peu trop indulgents ou blasés par rapport à nos propres personnalités politiques (les sportifs, on s’en fout) ?

  9. Bon bah moi je suis en plutot d’accord avec Marc et Sabine, on peut considérer que le plus grand hypocrite c’est Woods lui-meme qui s’était construit une image de gendre idéal afin de toucher un max de pognon. Il aurait aussi bien pu rester célibataire et aller tremper son biscuit partout mais non il a choisi de se marier pour faire bien alors que visiblement ca correspond pas du tout a sa mentalité, en plus il a pas une maitresse mais une dizaine, perso je trouve ca glauque…

    Le mec a quand meme laissé créer une église a son nom…c’est bien qu’il se complaisait dans son role de demi-dieu…bon bah voila plus ton piédestal (artificiel) est haut, plus dure est la chute…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *