Notre Amourette Eternelle

Par Lucas
Je dédie cet article à l’Allemagne dont la conso surabondante d’électricité  samedi soir nous a permis de dîner pendant une heure à la chandelle et m’a ainsi donné l’opportunité romantique de babiller des mots doux à Cédille, la jolie institutrice avec qui on-est-pas-allé-plus-loin mais-on-aurait-dû. (Lucas, futur webmaster de http://les-occasions-manquées.com )
 
Samedi, je suis allé à un mariage. Un mariage teeeeerrible, avec toutes les options. Je vous en cite quelques unes, en vrac: le bébé qui couine à la messe, mes larmes en voyant entrer la mariée dans l’église, la cascade de champagne au buffet, les sketchs des copains entre deux plats et Gilbert Montagné après le repas. Oui parce qu’un mariage sans les sunlights des tropiques c’est un peu comme un lundi matin sans cotons tige (Aston c’est pour toi…)
Pour autant, comme je suis un peu rabat joie, je ne vais vous parler de la fête mais du mariage en lui-même.
 
En l’occurrence la cérémonie religieuse a duré 3 plombes. Non, vraiment : j’exagère à peine. A un moment, c’était tellement inintéressant que tout le monde a préféré suivre la course effrénée entre le bébé rigolo précité et son papa (nettement moins hilare). Le prêtre était tellement vexé de ne plus être la star qu’il s’est répété 4 fois pour être sûr qu’on ait bien compris son message. Un message niais et dogmatique qui en a enervé plus d’un, dont votre serviteur.
Perso, je me suis retenu de lui balancer des cailloux (de crack). D’une part, ça m’a toujours paru cheulou qu’un prêtre s’autorise à parler du concept de couple. D’autre part, son discours sentait horriblement mauvais. Et que je te glisse l’allégeance au Seigneur ici, et que je te place l’importance de la fidélité par là. Purée, ça a le don de m’énerver !!! M’enfin, s’ils se marient c’est un choix réfléchi ! Ce n’est pas maintenant qu’il faut leur faire la morale, c’était ya 6 mois au moment où ils pouvaient encore faire machine arrière !! Quant aux gens qui sont venus ici, ce n’est pas pour écouter tes préceptes moraux nauséabonds ! C’est pour assister à l’union de leurs enfants ou amis alors arrête avec ta morale à deux sous !!
 
On vous souhaite…tout le bonheur du monde…
 
Vous l’aurez compris, je ne suis pas croyant. Mais alors pas du tout. Pour autant, quand je croise un homme d’Eglise, je ne lui saute pas dessus pour lui arracher les yeux à la petite cuillère. Je n’ai pas été baptisé, je ne suis jamais allé au cathé et la Bible c’est comme le Coran ou la Torah : je les ai lu une fois chacun, vite fait. Quoique la Torah je ne l’ai même pas fini… (En conséquence je ne vous raconte pas mon désarroi quand je vais dans les musées et que je mate des oeuvres portant sur des sujets religieux. Je capte peanuts… Mais ce n’est pas le sujet…)
 
J’ai l’impression que toute mon éducation, menée par des parents non croyants, m’a conféré des valeurs morales qui n’auraient pas à rougir face certaines valeurs chrétiennes… (NB: Il est certains que parmi mes valeurs il doit y en avoir beaucoup qui ont une assise chrétienne). Pourtant, du fait de mon athéisme je m’autorise à jeter une oreille critique sur les discours religieux. J’ai envie de croire qu’on peut jeter un regard neutre et neuf sur des cérémonies religieuses et faire un benchmarking, comme on dit quand on est auditeur junior chez Ernst&Young : une comparaison quand on est un francophile ou un honnête homme.
 
Pour le coup, samedi, j’ai vraiment fait un effort : j’ai écouté le discours du prêtre, âgé de 29 ans et j’insiste : je l’ai trouvé digne d’un Schtroumpf à Lunettes de compète. Au dernier mariage où je suis allé en juin, le prêtre de 80 balais n’avait pas prononcé une seule fois le mot divorce : le vieil homme avait parlé de confiance, de clarté et rappelé que l’important n’était pas la parole divine mais l’amour dans le couple… en accord avec l’amour que Djizeusse avait pour nous. Propre, simple, pas prosélyte pour un sou. J’avais adoré. (or, pour qu’un athée intégriste comme moi reconnaisse ça, il faut vraiment que son discours m’ait plu…)
 
Quand j’aime une fois…
 
En tant que non croyant, si je dois un jour me marier j’espère bien tomber sur quelqu’un d’aussi athée que moi. Non pas que je sois d’une intolérance crasse, mais je me vois mal aller faire risette et me plier au protocole d’un mariage religieux alors que je n’ai aucune considération pour l’Eglise. Bien sur si ma promise me le demande gentiment je ne vais pas faire un caprice. Mais cela me paraît d’une hypocrisie aussi répugnante que celle de milliers de couples qui ne vont JAMAIS à l’église, qui sont croyants quand ils ont le temps mais qui se marient à l’Eglise parce que ça a de la gueule. Tiens, le voila THE problème…
 
Samedi, alors que je ronchonnais j’écoutais le prêtre faire son speech, je me suis demandé comment un couple athée pourrait donner un petit coté spirituel à un engagement purement civil… Comment donner une âme, une sorte de mystique humaniste, fraîche et originale, en accord avec les valeurs des deux époux. En somme, comment magnifier le mariage sans passer par la religion. Certains lecteurs me diront que c’est l’Amour qui transcende tout en sa simplicité… D’autres, choqués par ma violence, me feront remarquer que l’Eglise n’est qu’amour et ouverture, que tout athée peut trouver dans la parole de dieu des idées humanistes. Certes. Mais même à travers une lecture philosophique cela reste des textes religieux et quelque part cette mainmise implicite me gêne.
 
Perso, si je pouvais épurer au maximum la cérémonie, en rester à l’acte républicain à la mairie et ensuite faire une fête avec mes amis et ma famille, je serais aux anges !
Pour en avoir discuté avec des amis ou des connaissances athées ou agnostiques, je me rends compte que nombreux sont les gens qui ressentent le besoin d’un petit plus… En fait, ce qui me gêne c’est que beaucoup de couples se marient à l’église parce que, je cite, « c’est quand même plus chaleureux que la mairie ». Zut, quoi ! Dans ce cas, pourquoi n’a t-on aucun pendant républicain « chaleureux » au mariage religieux !!? Franchement, je rêve d’un mariage à la mairie avec des témoins qui prennent la parole pour lire des textes de St Exupery ou d’Aragon ; des textes qu’ils leur paraissent en harmonie avec le mariage de leurs amis. Certains d’entre vous ont-il déjà connu ça ? Vous avez des suggestions, sinon ? Une idée pour rendre un mariage purement civil moins procédurier ? Imaginez un jour un maire qui rentre dans la salle des mariages avec sa gratte en chantant Love Is All
Rendez-vous sur Hellocoton !

32 réflexions au sujet de « Notre Amourette Eternelle »

  1. Je tire en premier!

    Comme je t’expliquais hier, je trouve également que la « cérémonie » à la mairie manque totalement d’âme, c’est du 10 mn montre en main, dépêchons-nous, y a des couples qui font la queue derrière. Limite, on se croirait à Las Vegas. Or pour une fille, le mariage, c’est l’occasion de mettre la trop belle robe blanche de princesse et si c’est pour 10 mn en mairie, ça fait chier.

    Enfin, perso, je suis pas très mariage et comme toi, si mon conjoint n’y tient pas, je n’insisterai pas. Surtout que c vrai que la cérémonie à l’église, c’est chiant, même si je me suis pris un fantastique fou rire à un mariage où le prêtre s’est mis à parler de Caroline de Monaco ou Diana (si! si!). Par contre, le mariage de ma cousine où le prêtre a parlé de ma tante décédée trois semaines plus tôt pendant 10 mn, faisant chialer tout le monde, c’était pas précisément un bon souvenir. Et curieusement, dans tout mariage, y a des gamins qui chialent…

    Perso, je trouverais ça marrant de faire un mariage funky, genre on se marie viteuf à la mairie puis on va direct à la salle des fête lire des textes, comme tu dis, et tout ça. Mais ça va tuer mes grands-mères!

  2. Je suis complètement d’accord avec toi. Je ne suis pas croyante et le mariage à l’église ne me tente pas du tout. Quand mes amis non croyant me disent qu’ils veulent se marier à l’église car c’est « plus chaleureux et cela fait parti du folklore », je ne comprends pas. dans ce cas, ils font la totale pour le folklore : l’église, la mosquée, le temple…
    Je trouve que par respect pour les croyants, nous ne devrions pas y aller. Et puis un mariage religieux pour le folklore ou personne ne chante leur trucs, je trouve ça glauque plus qu’autre chose.
    Enfin, ce n’était que mon avis.

  3. Les incultes qui ne reconnaitraient pas la chanson juste au titre seront heureux d’apprendre que cette chanson est celle qui avait été reprise par la pub sirop nimo …

    Le Petit Nicolas (mais en plus Grand)

  4. gouzi dit :

    il existe des mairies ou c est tout a fait chaleureux.
    j’ai assiste a un mariage a saint jean de luz et le maire avait été tout simplement excellent. ca avait duré une bonne demie heure tout y était humour, sérieux, décontraction. même mam avait envoyé un petit mot pour les futurs mariés et un cadre avec une peinture de la ville avait été offerte.
    se marier dans un endroit religieux pour le fun rien de plus stupide. en tant qu’ancien chrétien ca me poserait un véritable cas de conscience si ma future femme devait m’obliger a passer devant le curé.

  5. Je me souviens être allé à un mariage où le prêtre qui se faisait appeller Jean Paul avait apporté sa guitare et avait fait la fête un bon moment avec nous aprés la cérémonie.
    En même temps, parler divorce le jour d’un mariage c balo…

  6. Eo dit :

    Sinon, vous laissez au mariage civil en mairie ce qu’il est: une formalité, et vous organisez un mariage « non-officiel » à part, suivant votre genre : pseudo-médieval (en costumes et tout, tout à fait propice à une jaille tout à fait mémorable), celtique, au fin fond d’une foret ou sur la plage…
    Ca fait des souvenirs tout à fait hors-norme, ça demande de l’organisation et un ami qui veut bien assumer de faire le pretre rigolo, bref.
    Testé et approuvé (en tant qu’invitée) !

  7. Sev dit :

    Salut Lucas!
    C’est marrant, tu me retires les mots de la bouche, je me reconnaît à 100% dans ton discours (je suis une fille, pour info). Je vis en Allemagne et ici, il y a la possibilité se faire une « freie Trauung », c-à-d une cérémonie nuptiale libre, en plus de la mairie, pour qui veut qqch de « chaleureux ». Il y a des gens dont c’est le boulot de marier les gens, sans rapport avec l’église. Le lieux, l’ambiance, les invités, la déco, tout ça c’est toi qui choisis. Le discours que prononcera cette personne et libre lui aussi, elle apprend à vous connaître avant, prend contact avec vos amis pour élaborer un joli texte de mariage qui vous va bien, et moi cette solution, j’adore. Après ça une bonne fête, avec des interventions rigolotes des copains, et voilà un super mariage chaleureux et pas chiant. Nous, c’est décidé, c’est comme ça que ça se fera!
    Bises

  8. Completement d’accord avec toi sur la place de la religion lors d’un mariage. Moi aussi je suis athée, non baptisée, j’ai vaguement cherché à une époque.. et j’ai rien trouvé ! Bref, pour ma part, mariage civil ou rien !

  9. Moi je vote pour Lucas ! (euh quoi c’est fini… bon ben j’appouve -une fois de plus- alors !)

    Personnellement je suis croyante catholique et je veux me marier à l’église parce que ça représente vraiment quelque chose pour moi mais je partage ton point de vue quand à ceux qui se marient à l’église pour « le fun », pour faire plaisir à Papa/Maman, grand-mère, la grande tante et pourquoi pas au chien aussi ?!
    ça n’a aucun sens, et traiter le mariage religieux de folklore est un manque de respect envers ceux qui croient !
    (Par contre c’est vrai que la morale de certains pretres c’est lourd…)
    Quand au mariage alternatif, façon pseudo médiévale, celte indien ou quoi que ça soit d’autres je trouve ça très sympa comme idée et l’un n’empéche pas l’autre… Si mes amis veulent me lire des textes qui les touchent le jour de mon mariage dans un décor digne de Fondcombe (Le pays elfique dans le seigneur des anneaux pour ceux qui ne connaissent pas 😉 ) je suis à 100% pour (d’abord je veux la robe d’Arwen !)

  10. taz dit :

    quel super premier article !!!
    Comme d’autres l’ont dit le mariage a la mairie, sauf si tu es dans un petit patelin et que le maire est invité au repas c’est 10 min. Or si tu encahines sur une bouffe, on a pas l’impression que c’est un jour particulier, que c’est LE jour.

    Par contre si c’etait moins impersonnel a la mairie, avec comme tu le dis, discours des potes, guitare et tout. La on aurait une autre impression et ca serait tant mieux.
    Il faut egalement savoir que dans la mairie on tient à 50 à tout casser. Or à la campagne, toutes les connaissances sont conviées à la ceremonie et au vin d’honneur. Et generalement y’a 300, 400 voire 500 personnes ou plus qui viennent et ca, ca tiens pas à la mairie….
    D’ou le rebattage à l’eglise

    Taz

  11. aston dit :

    ah la la Lucas, lucas lucas… tu essaies de m’amadouer avec tes spéciales dédicaces. Et bien sache que ça marche!
    Par contre, au niveau de la comparaison, on sent que tu es nouveau dans le métier. Mais ne t’inquiète pas, ça viendra. Et puis, t’es à bonne école.

  12. Gwouigwoui dit :

    Voilà un premier article qui attaque bien !
    Pour info, il existe des équivalents laïques aux cérémonies religieuses, que ce soit des cérémonies d’engagement à la place du mariage, ou des enterrements et baptêmes laïques (avec évidemment une signification différente dans le cas du baptême) mais avec tout de même une cérémonie, si tu trouves que le passage éclair à la mairie ne suffit pas vraiment à marquer le coup. Chacun peut concevoir ces moments comme il l’entend, la seule limite c’est l’imagination.
    Je me souviens qu’il y avait eu quelques articles sur le sujet dans « La Raison », le canard de la Libre Pensée.

    Et sinon, le pb quand on place la barre haut comme ça, c’est qu’après il faut continuer 🙂

  13. Cédric dit :

    Cela fait quelques mois que je suis ce blog, et je crois que c’est ton premier article (je dis « je crois » parce que ma mémoire de poisson rouge c’est le drame de ma vie). Donc, que je me gourre ou pas, bravo pour cet article dont j’adore le ton, le thème et le style.

    Mais…

    Autant l’idée d’un mariage amélioré côté mairie me semble tout simplement géniale, en particulier pour les textes de grands auteus, autant je voudrais apporter mon humble bémol sur le « à l’église pour faire genre ».
    Comme toi (on va se tutoyer, c’est plus sympa) je suis athée et je n’ai pas à rougir de mes valeurs, mais si j’ai envie de me marier à l’église ce n’est pas « parce que ça a de la gueule » mais par amour de ma chère et tendre (enfin de la prochaine parce qu’elle se fait attendre, la femme de ma vie). La majorité des filles rêvent depuis l’enfance de leur papa les accompagnant vers leur futur époux dans une robe irréelle, et je crois que rien que pour ça cela vaut la peine de s’asseoir sur son athéisme durant une ou deux heures.
    Ceci dit si le cureton peut abréger je suis pour, et puis de toutes façons moi je veux un mariage comme dans « Love actually »… ^^

  14. together now dit :

    mariage, rituel depuis longtemps dépassé ! 4 couples sur 10 divorcent après moins de 10 ANS DE VIE marital. Cérémonie religieuse obsolète, pour le décor, la frime, institution,faire comme les « autres », c tellement beau ! bordel Le mariage , il est avant tt dans l’implication de l’un vers l’autre pour construire 1 avenir à 2 et enfants, si affinités, nul besoin de maire et curé !

  15. Love is All you Need, idée puisée dans love actually?

    J’ai déjà connu la lecture de texte (du St Exupery pour être précise) à un mariage civil, et j’avais trouvé ça génial. La cérémonie a duré plus que les 2 sec 8 habituelles au passage en mairie, les textes plaisaient et avaient une vraie signification pour les mariés, alors que St Paul( ou St je ne sais plus qui) chez les Corinthiens, punaise, y en a marre (et on y a le droit à chaque fois, le but du jeu est de savoir à quel moment il va être placé)

  16. Céline dit :

    ouais…bon article mais je trouve tt le monde un peu radical sur le sujet… BORDEL il faut laisser les gens se marier où ils veulent, qu’ils soient athées ou crétiens (pardon, chrétiens), à l’église dans un PMU ou que sais-je encore?
    Moi je ne suis pas chrétienne mais l’aspect solennel de l’Eglise franchement je kiffe… et quant au respect pour les croyants:
    1. ils ne savent pas que je ne crois pas, enfin pas tous
    2. ils sont bien contents d’être là, alors hein?
    Bref… le seul problème c qu’il faut se baptiser et moi je le suis pas et je veux pas… du coup je construirai une église en carton, ou je me marierai en haut d’une montagne, on verra…
    PS: Lucas, tu devrais faire com Nina si t’as le temps, et répondre aux gens, je sais pas, juste une phrase, ça incite plus à mettre des coms…

  17. Je lui en parlerai Céline! Vu qu’il a pas les codes, il peut pas le faire pour le moment.

    Bon, je viens de regarder Mariages à la télé, film qui n’a pour seul mérite que Jean Dujardin qui est quand même sex… Bon, bref, film finalement très décevant mais qui m’a vraiment convaincue de pas me marier. De toute façon, j’ai pas besoin d’un papier pour aimer mon mec à la vie, à la mort. Et puis le mariage, c’est la fête pour tout le monde, sauf les mariés…

  18. Stéphane dit :

    C’est sûr que les mariés sont à chaque fois beaucoup trop crevés pour profiter de la nuit de noces et ensuite de la lune de miel si elle commence tout de suite après.

    Le mariage, que des inconvénients, aucun avantage.

    Vive l’union libre.

  19. Céline dit :

    Je proteste avec véhémence!!! les mariages souvent c aussi très chiant pour les invités (et je sais de quoi je parle, avez-vous déjà vécu un mariage alsacien?)… ben si même les mariés y s’amusent pas (je pensais que si, moi) c vraiment trop naze.Ah, voilà qui me rassure: je suis célibataire et donc loin de tous ces trucs de beaufs (euh…)

  20. Céline dit :

    l’union libre, oui, à condition qu’elle ne soit pas libre justement!!! en fait le meiux c quand même ce bon vieux mot qui pue du cul: le concubinage!

  21. Oui, c’est pas parce qu’on passe pas devant le maire qu’on est libre de faire ce que l’on veut. De toute façon, le mariage n’a jamais empêché personne d’aller voir ailleurs si elle veut…

    Sinon, les mariages, ça dépend déjà de l’âge des invités. Si on n’est pas en phase, forcément, ça va pas être top.

  22. Lucie dit :

    si je me marie un jour (parfois j’y crois encore!), je veux un mariage qui a pour thème : YMCA des village people ou samantha et chantal ou dallas!!!;) et je tiens a prendre une photo devant une église parce que j’adore les vieilles pierres! bon je sais, je ne trouverai jamais un mec qui accepterait de pareilles conditions, même par amour et je pense que je tuerai une partie de ma famille! si on est plus pragmatique, le mariage peut avoir des avantages d’un point de vue fiscal….et quand comme moi on demande des mutations!!!!! message perso: Gauthier tu fais chier, tu pourrais trouver du boulot à toulouse, comme ça on se pacse et moi je mute dans la ville rose!!!! là aussi c’est l’espoir qui me tient!! sinon bienvenue au nouveau vingtenaire et bises aux autres vingtenaires.
    ps: bientôt j’arriverai à finir l’article en cours!

  23. Merde, j’ai jamais été à un mariage de ma toute petite vie. Et vu que je ne suis pas baptisée, je peux toujours ramer pour un mariage à l’église un jour…
    (ah oui sinon, j’adooooore love is all)

  24. Desolé mais je n’ai pas encore internet chez moi, donc je ne repond que ce matin, entre deux cours.

    Cedric : je suis tout à fait d’accord avec toi. Et je crois même que ta logique s’inscrit dans le plus long terme : si ma compagne/epouse souhaite donner une education religieuse à « nos » enfants, je ne m’y opposerai pas mais ils auront aussi mon point de vue sur la question !

    Vicky : on ne parle pas de Love Is All YOu Need mais d’un titre rigolo de Roger Glover le leader de Deep Purple et que tu peux aller ecouter ici : http://www.radioblogclub.com/search/0/roger_glover

    Together Now : je crois que tu es le comm avec lequel je suis le plus en phase ! La seule responsabilité qu’on peut avoir concerne ses enfants et la capacité à leur offrir un environnement familial equilibré. Mais là encore, quess’qu’un environnement equilibré ? Des parents faussement heureux ? Une famille recomposée ? Il parait que trop de couples mariés jettent l’eponge trop vite sans chercher à aller plus loin. Au debut je pensais que le mariage devait venir apres quelques années de vie commune pour consacrer une realité, une envie d’aller loin avec l’autre. En fait je pense que ce sont plutot les gosses qui cimentent le couple et l’incite à faire les efforts pour rester ensemble. Le mariage est une coquille morale desuete, une hypocrisie totale, un vieux relent de convenance. Il ne sert à rien si ce n’est à contenter la societé. En quoi est il plus moral d’être marié que d’être en union libre ???

    En tout cas merci à tous pour vos comm. J’ai envoyé cet article un peu à l’arrache mais je vais esssayer d’affiner le style pour les prochaines contributions. De même qe j’essaierai d’être un peu plsu attentif à tous les comms : je les ai tous lu mais une reponse pour chacun serait trop longue ce matin. Desolé !

    Merci à tous les vingtenaires pour leur accueil !

  25. Bon je me suis pas trop (voire pas du tout) impliquer dans l’élection de notre nouveau camarade, et je tiens à m’en excuser!

    Les gens on fait un choix des plus judicieux, je trouve que tu écris bien et j’aime beaucoup ta façon d’aborder les (le pour l’instant) problème(s).

    Pour des raisons évidentes je ne me marierai jamais à l’église (ouais un pretre gay friendly, et pourquoi pas un pretre tox pendant qu’on y est!), et pis de toute façon je pisse sur le religion (et j’assume!). Par contre je verrais bien un mariage à la mode US avec qq1 qui lit des beaux textes dans un champs avec une superbe vue, ou sur une plage, et après une méga teuf à te retourner la tête version « ta nuit de noce tu l’auras la semaine prochaine, quand je me souviendrais de mon prénom! »

    Voilà, et encore bienvenue à toi petit vagin-addict (tu te sens pas trop seul? Attends, ça va venir!)

  26. Bon, déjà bravo d’avoir gagné, c’est cool, t’étais mon favori…

    Moi je suis d’accord aussi, les cérémonies à la mairie ca manque cruellement de romantisme. C’est genre « bon, on le signe ce contrat ou pas? ».
    Perso, je trouve ca très glamour, les mariages dans des petites églises paumées, avec la grande robe blanche et tous les tralalas.
    Mais…mais c’est n’est pas moi ca. Ca serait faire du cinéma. D’un, je suis athée tout autant que toi, donc ca serait une imposture de se marier juste à l’église pour le romantisme…et puis j’ai aucune envie de discours religieux de péchés et machin truc.
    Chacun ses rêves, mais la grande cérémonie avec église et chateau, ca serait juste pas « moi », mais chacun ses trucs, hein…

    Si je me marie un jour, j’aimerais que ce soit en petit comité, à la mairie, puis une fête avec les gens qui ont vraiment une importance pour nous, même, un grand barbecue et des discours de nos proches, moi ca me suffit.

  27. Aurélie dit :

    Salut, je suis en totale accord avec ce que tu dis. Comment peut-on vouloir se marier à l’église quand on y croit pas ? Je partage ton point de vue sans restrictions. Je suis athée et pour tout l’or du monde je ne me marierais pas à l’église. L’an dernier, j’ai participé à un mariage où au lieu d’aller à l’église, un chapiteau était dressé dans le jardin des parents du marié avec une petite estrade et 2 fauteuils joliment décorés pour les mariés. Les invités se sont installés sur des bancs et tour à tour, pendant peut-être maxi 1h, les parents, frères et soeurs et amis très proches ont récité leur message perso. C’était super sympa.Si un jour je me marie, c’est pas demain la veille, je veux pareil !!!! Juste avoir des discours de ceux que tu aimes et en qui tu crois vraiment !!! J’ai fais un autre mariage, celui de mon cousin auvergnat où à l’église, une petite magnifique, il y avait une copine qui jouait des morceaux d’accordéon, trop fort !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *