L’’érotisme au féminin

Le week-end dernier, je suis allée chez Gauthier pour une soirée hautement subversive : coquille St Jacques- gâteau framboise devant Le diable s’habille en Prada. Bon, on n’a pas poussé le vice à prendre une petite camomille car on donne déjà l’image d’une jeunesse dépravée, il faut arrêter un peu. Nous sommes conscients que nous sommes un exemple pour les jeunes et la camomille, ça aurait été too much. Mais c’est pas du tout de ça dont je voulais parler ! Samedi, donc, je vais chez Gauthier et je feuillette le nouveau calendrier des Dieux du Stade. Et bien il est manifeste, cette année, que le public visé est d’abord et surtout les homos. Voire rien qu’eux, tant pis pour les filles. C’est pas que ça m’excite pas un mec à quatre pattes qui m’offre ses fesses mais bof. Décidément, l’érotisme au féminin est bien pauvre.

Quand je regarde le monde de l’érotisme, il n’y a rien de bien excitant pour nous, les femmes. Commençons par la base : les films. Bon, déjà, les films pornos, c’est clairement pas fait pour les femmes : perso, ça m’excite pas du tout, je trouve ça glauque et limite un peu violent. Bon, parce que la dignité de la femme, hein, on peut s’asseoir dessus ! Bon, passons aux films érotiques, plus soft donc plausiblement plus accessibles. Alors je regarde : un défilé de bonnes femmes à poil qui se font sauter par des mecs pas vraiment beaux… Des scènes lesbiennes à gogo, des nichons, des fesses, des chattes toutes épilées… Ok, c’est pas fait pour nous non plus. D’ailleurs, si vous allez dans un sex shop, vous ne croiserez que très peu de femmes, surtout dans les rayons DVD. Quand on est allées au sexodrome avec Emma, on a bien rigolé dans la DVDthèque, poussant des cris du type « berk, t’as vu ça ? ». Oui, curieusement, une nana qui s’enfile une bouteille d’orangina dans le cul ou une qui s’est pas épilée depuis 1974, ça nous refroidit la libido plus qu’autre chose. Par contre, les mecs qui traînaient par là, deux nanas dans un sex shops, ça a eu l’air de les inspirer.

Bon, sortons de là et allons au striptease. Après tout, si les mecs se mettent au garde à vous devant des nanas qui ôtent de façon cadencée leurs oripeaux, de beaux éphèbes se trémoussant tous muscles dehors devraient nous émoustiller. Et quoi de mieux que les Chippendales ? C’est fait juste pour les femmes… paraît-il. En 2000, j’étais allée en boîte avec l’éternel Gaugau et ils passaient sur des écrans le spectacle des Chippendales. Lui fut très alléché, moi non, et pour cause : des mecs qui se mangent du raisin dans le nombril, je trouve ça d’une virilité plus que discutable… Le seul mec que je connais qui mange dans le nombril d’un autre est clairement gay (je ne dirai pas son nom par charité. Sans aucun rapport, j’adresse un petit coucou à Mister Big…). D’ailleurs, quelques années plus tard, pour l’enterrement de vie de jeune fille d’une amie, nous étions allés au cabaret et elle avait eu droit à son striptease, un mec hyper baraque qui se frotte à elle pendant 5 bonnes minutes, et vas-y que je te touche, vas-y que tu me touches, j’ai trouvé ça assez bof… Surtout qu’un mec qui se frotte à une nana et reste de marbre (enfin, en l’occurrence, l’expression est très mal choisie), je trouve ça bien suspect ! En gros, le strip masculin, pour ce que j’en ai vu, manque tellement de virilité que ça ne m’émoustille pas du tout.

Retournons au sex shop. Il y a peu, j’ai reçu le catalogue de sexy avenue et, effectivement, j’ai pu constater qu’il existait une majorité de produits pour femmes (bien que les hommes peuvent également acheter des godes et pas que les homos, certains étant très joueurs !). une collection impressionnante de godes, du très laid (les réalistes avec veine intégrée, ils me font peur ceux-là) au très funs, les colorés en forme de dauphin ou de chenilles, qui font plus jouets que vibro. Sans parler des canards, des hippo trop mignons comme Hugo, des petits fleurs vibrantes… Mais bon, soyons honnêtes : c’est pas en voyant un gode que je suis excitée, c’est plus parce que je suis excitée que je m’en sers. Parce qu’à la limite, les rigolos, ça fait plus objet déco original que la clé de mon plaisir.

Je pense que pour pas mal de filles, l’érotisme ne passe pas tellement par le visuel mais plus par l’imagination, le suggéré. Rien ne me met plus en transe q’un écrit érotique réussi. Oui ? je précise parce que le porno pseudo glam à la Elsa Linux ou dans le livre Politique, ça me fait même pas pointer les tétons. Je ne parle pas non plus de la scène érotique des collections Arlequin ! Mais la lecutre de Désideria de Moravia m’a tourné la tête. On y trouve pas mal d’ingrédients érotiques (masturbation, fellation, sodomie, lesbianisme incestueux), on pourrait en faire un vrai porno mais c’est écrit avec finesse et ça passe comme une lettre à la poste. D’ailleurs, un de mes exs amants était particulièrement doué pour cet exercice…

Pourtant, si on se donnait la peine, on pourrait très bien faire des films érotique voire porno pour les femmes, Ovidie s’y est essayé, d’ailleurs, mais je ne sais pas ce que ça vaut, j’ai jamais regardé. Parce qu’au fond, si c’est l’écrit qui nous stimule le plus, c’est surtout parce que c’est la situation qui nous excite plus que l’acte en lui-même (du moins pour moi). Le problème des films pornos, c’est qu’il n’y a aucun scénario, aucune histoire, on monte trois lignes de dialogue pour montrer du cul, du cul et du cul avec de gros plans de pénétration. Pourtant l’érotisme au féminin peut exister sans problème, si on s’en donne la peine. Mais bon, pour qu’on s’y mette, faudrait déjà admettre que les femmes aussi aiment bien les stimulations érotiques… Et quand je vois les pubs pour les services SMS coquins, la nuit, et qu’il n’y en a pas un pour les femmes, je me dis qu’on n’en est pas encore là. Ceci étant, je pense que je serai jamais suffisamment en manque pour appeler ce genre de services !

Rendez-vous sur Hellocoton !

27 réflexions sur “L’’érotisme au féminin

  1. Sérieux? tu n’aimes pas le nouveau calendrier des Dieux du stade? Je sais pas je trouve que oui les photos sont justement plus viril, moins esthétique aussi que d’habitude mais justement c’est ce coté un peu sauvage qui me plait, ca sent l’homme le vrai quoi. je suis pas une habituée de Tétu, mais je sais pas le peu que je vois justement à savoir la couverture… ça m’a l’air d’être des photos tres esthétique justment non?
    Sinon je suis assez d’accord sur le fait que l’érotisme des femmes passe plus par l’imaginaire suggéré que par le visuel, une odeur aussi du moins pour moi mais bon…

  2. Salut,
    Je découvre ton/votre blog depuis quelques jours et je doit avouer qu’il me permet de profiter par procuration de la vie de célibataire la 20aine dépassé.
    Pour en revenir à l’article du jour (oui je vais éviter de monopoliser ce blog pour raconter ma vie ^^ ), je suis plutôt d’accord avec toi il est certains que l’exitation masculine passe autant (voir plus) par le visuel et le tactile que pour vous medemoiselles généralement plus cérébrale.
    Difficile donc de vous emoustiller en utilisant seulement un support visuel…
    On nous promet depuis queqlue temps la TV olfactive qui sait les elluves de phéromones masculine auront peut être plus d’impacte 🙂

  3. Hello tous ! =)
    C’est vrai que vous les femmes, on ne vous gate pas des masses niveau érotisme. Mais faudrait aussi arreter de prendre les mecs pour des gros bourins sans cervelles !
    Honnetement, ya pas grand chose qui m’excite dans les media actuellement, que ce soit les journeaux (avec des seins de vaches laitieres en couverture) ou la video. Parfois, ça me souleve le coeur. Et la littérature, c’est tres variable.
    Enfin tout ça pour dire que j’aimerais bien des stimulations qui remontent au dessus de la ceinture (pas trop quand meme) et qu’on comprenne que certains mecs ont plus de sensibilité qu’un troupeau de taureaux en rut.

    Merci =)

  4. lol . J’en connais une qui a lu un article sur un sexy center ou je m’appelle pas Nico (en plus je sais que oui , tu as laissé un comm) .

    Bref , tu dénonces , mais dans le fond , tu ne dis pas ce que serait un film érotique vraiment fait pour les filles !

    Une idée ?

    Le Nico

  5. Je devrais faire gaffe à pas trop le dire, ma réputation est en jeu, mais voilà. Je veux pas vous laisser seuls, Gauthier et toi, donc je me lance. Une habitude que j’ai assez peu l’habitude de dévoiler… j’ai une certaine addiction pour la Verveine Menthe. Et le vendredi soir, on se retrouve pour regarder notre programme télé préféré (oooouuuups) en buvant notre infusion. Je sais, c’est trash aussi, mais ça s’arrête pas là. Récemment, elle a acheté du thé à la menthe par erreur. Du coup, au lieu de la verveine, je prends un thé à la menthe, et ça m’empêche de dormir immanquablement.
    Après l’érotisme au féminin, vous avez eu un instant « femme érotique ». Eh ouais.

  6. Et oui chez la femme le désir passe avant tout par l’imagination et les mots. Chez l’homme c’est le visuel qui prime d’om parfois des problemes dans le couple. Faut juste savoir cette différence et s’adapter!:-)

    fab

  7. A la lecture de ce post, et de ces commentaires, et à la vue de la difficulté à décrire ce qu’est l’ « érotisme féminin », on pourrait en arriver à la conclusion qu’il n’existe pas d’ « érotisme féminin », au sens commercial du terme du moins.
    La question est donc : est ce que 1) ce coté commercial (vendre de l’érotisme pour les femmes) serait compatible avec un « érotisme féminin »?
    2) Est ce que c’est ce que les femmes désirent vraiment? Pourquoi vouloir imiter les hommes finalement, et ne pas admettre que nous ne sommes pas égaux (puisque différents par nature…)?…
    ça fait pas mal de réflexion tout ça !

  8. Je suis d’accord avec toi. C’est rigolo, en Allemagne, il y a un magazine qui s’appelle Lucky (si je me souviens bien), et dedans, t’as des messieurs à poil, et même en semi-érection. Mais savais-tu que l’angle ne doit pas dépasser les 45 degrés? Ca m’a fait bcp rigoler. Mais peu excité.
    Perso, je pense que les filles sont plus sensibles au toucher qu’à la vue d’un mec à poil. C’est l’imaginaire qui prévaut.

    J’ai bcp aimé des films comme « L’amant » (que j’ai trouvé trés excitant) et consortes (Faut que je voie « Histoire d’O »).
    Et pour les écrits, Sade, je le trouve pas mal (même si hard), ou Alina Reyes, ou encore Anais Nin (Vénus Erotica).

    Et pour ce qui est des godes: autant je les trouve mimi Miss Kitty, ou Flipper le dauphin, c’est no pasaran dans mon intimité. Je ne viole pas non plus mes peluches, non?

  9. C’est bien vrai… il existe tout plein de trucs pour émoustiller les hommes, nettement moins pour les femmes. Les récits érotiques, pourtant, sont souvent chouettes et émoustillants… L’odeur aussi, bien d’accord avec toi Nina… Et puis, la voix. Je me souviens d’une de mes premières nuits avec Lui, on n’avait fait que parler, et c’est un de mes souvenirs les plus érotiques…

  10. La séduction et l’attirance passe avant tout par la suggestion, enfin pour moi. Une nana qui laisse suggérer son corps par ses formes mise en valeur par sa tenue et 100 fois plus exitant qu’un corps nu, même très beau. L’odeur aussi y participe, un parfum…hmmm, les phéromones quoi !!!

  11. Totalement d’accord avec toi Nina; l’érotisme au féminin est exigeant, et c’est surtout pour ça qu’on nous propose peu de choses; c’est trop fatigant, pas assez vendeur (quoique…) Mais certains mecs sont exigeants aussi; j’ai même ouï un ex déplorer que les hommes ne fantasment plus, comme au Moyen Age, sur les mollets de ces dames; il disait qu’à force de tout montrer, o y perd pas mal; quand on voit 500 culs sur des affiches en 1 semaine, on a finalement plus de mal à bander pour sa copine, qui pourtant, elle, est bien réelle…Il y a aussi que finalment, nous les filles, on n’est pas tellement attiré par les bimbo boys: toute cette gonflette, c’est plutôt repoussant; tandis qu’un clin d’oeil coquin… ça, c autre chose. Autrement dit, on fonctionne avant tout au charme, tandis que les hommes fonctionnent au charme et au cul.

  12. Rhooooo oui les clins d’oeil, ça aussi ça me fait fondre…… Quant aux voix, c’est vrai qu’on est parfois déçue ! Masi bon, avec Lui, je l’ai vu avant de l’entendre, donc c’était bon :-p

  13. Je n’ai pas dit le contraire…Je dis juste qu’une femme bien sapée et bien parfumée m’attire plus , qu’une nana nue dans Penthouse, c’est tout. Ensuite, c’est évident que j’ai du mal à regarder sans toucher… ;o)

  14. Après l’article de JF Kahn,je te recommande cette fois l’avant dernier Elle et ses 38 pages sur le sexe. Bon… tout n’est pas top mais quand même… il y a un petit passage sur les films X du type : « certes les films pornos donnent une image très dégradante des femmes mais spiderman donne aussi une très mauvaise image des araignées…. » Tout ça pour dire que ces films, c’est un peu comme les images de morts et ton dernier coup de gueule, il faut voir à qui c’est adressé et qui veut bien le regarder…. Après une fine étude de l’audimat, j’ai bien peur que ce ne soient pas les même que les spectateurs de « envoyés spécial »… On pourrait pourtant imaginer une scène sans transition : « ah mon Dieu des morts sur envoyés spécial!!! on zappe et si on se mattait un bon film de boules avec des nanas qui ne se sont pas épilées depuis 12 milliards d’années, au moins on est plus dans le vrai… »

  15. L’érotisme et le porno pour les femmes, voilà une vraie question.
    Ce qui m’étonne c’est que j’imagine que beaucoup de monde a du se la poser, vu que ça toucherait « l’autre moitié du Monde ». Et si pour le moment, il n’existe rien qui plaise vraiment aux femmes, c’est peut-être que rien ne peut leur plaire. (Evidemment, je généralise…)

    Par contre, on se rappellera que la littérature érotique (sans images) est surtout lue par les femmes.

    De là à dire que les hommes sont excités par ce qu’ils voient et les femmes par ce qu’elles entendent (ou imaginent), y’a pas loin.

    Pour conclure, et pour toutes les femmes esseulées de la planète, je vais vous donner mon numéro. C’est le 06.85.4
    Ah non, finalement, c’est pas une bonne idée.
    🙂

  16. Eh, bien Nina, je te propose de travailler ensemble à l’élaboration de mon blog. J’attend tes conseils avec impatience, parce que moi aussi je pense que les productions visuelles érotiques (fils, photos, etc…) ne sont pas adaptées à un public féminin.
    Et j’ai aussi remarqué que les hommes se féminisent dangeureusement… : )

    J’attends de tes nouvelles.

    PS : pour le mariage on va temporiser un peu, hein !

  17. presque tout lu sauf technop,à venir par la suite. très forte! quelle
    implication bravissimo nina. tt pas meme niveau mais t’es 1 bosseuse ninaaaaaa.

  18. meme au féminin, l’érotisme sensuel,atomisé,éblouissant,exitant, et autres qualif : c’est puissant et merveilleux av 1 homme et un peu bcp de sentiments. tu ne crois pas ? à te lire, bcp voudrait la rencontrer, la nina………..

  19. mariage……….ne pas te connaitre c 1 bonne raison après tt. Te
    connaitre peut en etre 1 bonne également. Sa’trouve tu es hyper
    chiante. Mais à la lecture je ne pense pas,o contraire qu’une envie : te découvrir, la VRAIE personne qui se cache en partie derrière Nina,j’pense qu’elle cartonne pour vivre fort et intensément .Me trompe-je ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *