Soap opéra

Comme je suis actuellement malade (article écrit vendredi en plein délire, j’espère être guérie dimanche), j’ai envie de faire du débile, du léger : un vrai article du dimanche quoi. Mon cerveau se met en branle (bof) et le seul sujet qu’il trouve c’est : les soap opéras. Si vous n’êtes pas content, écrivez à Dieu et engueulez-le de m’avoir fait pipi dessus mercredi quand j’attendais Gaugau.

On a beau dire et beau faire, tout le monde a vu au moins une fois « Les feux de l’amour ». Souvent, quand on évoque le sujet, immanquablement, on vous répond : « Moi, quand je partais en vacances chez mémé, j’y avais droit après le repas. » Faut dire que les aventures de Cricket et ses amis, c’est top pour la sieste. D’ailleurs, quand j’étais à la fac, après manger, je m’allongeais sur le canapé, couverture jusqu’au nez, j’entamais les Feux de l’amour et je m’endormais immanquablement devant. Pas très grave, A la vitesse où ça va, on rattrape vite le fil. Bon, je connais surtout « Les feux de l’amour » et un peu « Amour, gloire et beauté » mais je confonds cette dernière avec « Des jours et des
vies » diffusé juste avant parce qu’en plus, y a le même vieux, l’espèce de Victor Newman local avec une barbe et du coup, je mélange les histoires. De toute façon, c’est diffusé trop tôt : soit je dors, soit je bosse, je peux pas suivre. Sinon, je suivais bien Sunset Beach, soap mi sérieux mi parodique, j’en avais déjà parlé et ça, j’adorais, ça me faisait trop délirer.

Les soap, j’adore. Non pas les séries et les histoires en elles-mêmes mais ça me fait beaucoup rire, j’en avais même écrit un, ado. En fait, l’idée était née d’une rédaction que j’avais écrit, le sujet était « le dialogue » donc j’avais raconté qu’avec mon meilleur ami, on matait un soap donc moitié rédaction, les dialogues de la série, autre moitié, la dispute avec arguments, contre-arguments, pourquoi c’est bien, pourquoi ça l’est pas… Passionnant, hein ? Donc poursuivant le délire, j’ai crée le mien dont j’ai oublié le nom. J’avais repris le principe : de grandes familles qui s’aiment, se détestent, s’affrontent, se font des coups de pute, avec des enfants qui ont un père officiel mais faut faire des tests de paternité pour
vérifier, des histoires de coucherie, des gentils et des méchants. En gros, il y avait une super garce, Kirsten, qui s’est tapé tous les personnages masculins sauf un, son père. Et pas les vieux non plus, faut pas déconner. Ils étaient tous méchants sauf une, Linette (si je me souviens bien), la sœur de la dite Kirsten, mais elle était gentille parce qu’elle était complètement niaise, surtout. Parce que dans les soap opéras, y a pas vraiment de gentils. A un moment, les adorables agneaux deviennent d’ignobles loups. Même les enfants sont salauds, quand ils s’y mettent !

A propos des enfants, il y a un truc magique avec les soap operas : les lycées en Suisse (ou ailleurs). Un enfant, on ne sait pas toujours quoi en faire dans les soaps donc les scénaristes les font partir loin, dans des pays magiques où le temps passe plus vite. Genre le enfants de Victor Newman dans les Feux de l’Amour : ils partent en Suisse, ils ont 8 ans.
Ils reviennent pour les vacances, ils en ont 18, ils rencontrent un(e) camarade de jeu, ils se marient et ils se reproduisent à leur tour. Par contre, d’autres ne grandissent pas. Par exemple, Philip, fils de Philip et Nina et petit-fils de Philip et j’ai pas compris qui était sa mère vu que Jil et Catherine sont toutes les deux les grand-mères de Philip sans qu’aucune ne soit la mère de Nina (comment perdre mes lecteurs en une phrase par Nina, pas celle qui a eu Philip, celle qui écrit l’article). Quand j’étais petite, le mercredi midi et pendant les vacances, j’allais chez ma nounou et on regardait collégialement les Feux de l’Amour. Donc Philip est né quand j’avais quelque chose comme 6 ans. Bon ben 20 ans plus tard, le petit Philip n’a que 8 ans… Pareil pour le petit Noir, fils d’Olivia et de chais pas qui vu qu’Olivia n’arrête pas de se remarier, il a eu trois ou quatre papas, le pauvre gosse. Bon, ben lui, il stagne alors que sa cousine qui est plus jeune que lui vient tout à coup de le dépasser de 10 bonnes années. A propos de ce gamin, faut que je raconte une scène super drôle. Bon, ce gamin, il est horrible, comme la plupart des gamins dans ces séries, on a toujours envie de les noyer. Ils sont fayots au possible, genre : « maman, je t’aime, tu es la plus belle et je t’aime aussi, papa n°3. Et j’aime mon oncle, ma
tante, mes cousins, mes cousines, les écureuils et les moineaux. Regarde, maman que j’aime, je t’ai fait un dessin ! ». Pfffff ! Donc la dénommée Olivia est en train de mourir et voilà le petit qui va prier dans l’Eglise avec son oncle (doublement oncle parce qui a été marié à la sœur d’Olivia et cette dernière a été mariée avec son frère…C’est compliqué, hein ?)
tandis que l’autre (Olivia) se retrouve sur un nuage sous les étoiles et grâce à ça, il sauve sa maman… Seigneur !

Après, dans ces séries, ils sont tous alcooliques. Bon, y a les alcooliques graves, ceux qui oublient de se raser, qui se balade avec leur bouteille, la cravate même pas bien nouée autour du cou. Oui l’alcool, c’est la déchéance, on sait plus mettre sa cravate et on utilise plus son rasoir, mais quelle horreur. Puis y a les autres, ceux qui ont un mini-bar dans leur maison et dans leur bureau et qui accueillent tous leurs visiteurs par : « tu veux boire quelque chose ? ». Oui, ils ont toujours un verre à la main dans ses séries, ce qui nous a valu un splendide fou rire avec mon ex meilleur ami le jour où Victor Newman a passé toute une scène à boire dans un verre vide. Arrête de boire, pépé, y a même plus de glaçons dans ton verre ! D’ailleurs, Victor Newman, c’est une énigme pour moi. Il s’est tapé à peu près tous les personnages féminins de la série, sauf sa fille. Pourtant, ce type là me débecte. Bon, je déteste les hommes à moustache mais même, je le trouve pas attirant DU TOUT ! Maintenant, il est trop vieux donc ils l’ont foutu avec sa 8e femme (enfin, je crois), Nicky,
ancienne alcoolique au nez refait qui, à une époque, avait une formidable coiffure avec une espèce de coque de cheveux de 10 cm au dessus du front ! Parce que ce qu’il y a de fantastique dans ces séries, ce sont les femmes de plus de 50 ans, on sent bien que les chirurgiens esthétiques se font un max de blé avec elles. Mais c’est bien parce que toutes ces femmes là restent des obsédées sexuelles, un message d’espoir pour nous. Puis elles ont jamais la ménopause puisque du haut de ses 60 ans, Nicky veut à nouveau un enfant (enfin, si j’ai bien compris)…

Après, le meilleur, ce sont les histoires. Outre les chassés croisés amoureux super durs à suivre, le mieux, il y a aussi des méchants vicieux, des complots en veux-tu en voilà… Moi, je veux pas dire mais pour écrire des trucs pareils, faut se droguer, c’est pas possible. Genre : à un moment, Nina se marie pour la 16e fois avec un mec qui est en fait un
immonde salaud qui veut la tuer parce que… il doit y avoir une raison mais je l’ai jamais sue. Bref, à un moment, le grand méchant a un accident et se retrouve à l’hôpital, il est officiellement dans le coma, on voit bien son encéphalogramme plat. Mais en fait non, il est trop fort, il simule ! Oui, le grand méchant, le premier homme qui simule un encéphalogramme plat, trop fort ! Du coup, à un moment, il sort de sa chambre, il va à la morgue et prend un cadavre à qui il refait les dents pour qu’elles soient comme les siennes puis il fout le cadavre dans son lit et met le feu. Commentaire des infirmières : « oh non, c’est horrible, il savait qu’il brûlait et il n’a pas pu bouger ! ». Juste ciel ! Mais à mon avis, l’histoire la plus glauque, c’est dans « Amour, gloire et beauté ». En fait, j’ai découvert cette série en 1996, quand j’étais partie passer mes vacances en Italie chez ma correspondante. Un jour, elle me demande : « tu connais Beautiful ? » Heu, non, c’est quoi ? Bon, déjà, ça n’a pas le même nom mais surtout, j’avais jamais regardé. Donc pendant cette semaine de
vacances, j’ai suivi l’histoire de « Bridget est-elle la fille de Ridge ou d’Eric ? ». Pour situer : Bridget est la fille de Brooke mais pour son père, on sait pas si c’est Ridge, le mari de Brooke ou Eric, le père de Ridge. Donc, en somme : Eric est-il le père ou le grand-père de Bridget ? Révélation : c’est son père donc la petite Bridget devient la sœur de Ridge. Quelques années plus tard, Bridget est une femme (mais elle a grandi vite, celle là aussi) et on apprend que Ridge n’est pas le fils d’Eric mais de chais plus qui (le barbu qui est aussi dans Des jours et des vies). Donc Ridge et Bridget sont passés de père/fille à frère/sœur à plus rien. Donc ils couchent ensemble. Et bien je trouve ça parfaitement dégueulasse ! C’est
limite de l’inceste, quand même ! De toute façon, ils sont tous branques dans la famille puisque Brooke, après avoir eu une fille de son beau-père, décide de coucher avec le mari de celle-ci et tombe enceinte de lui. Donc le nouveau fils de Bridget est en même temps son frère et son beau-fils… Et son mari est en même temps l’oncle et le père du bébé. Vous avez suivi ? C’est très compliqué, vous inquiétez pas.

Bref, c’est vraiment très compliqué, tout ça, mais délicieusement hilarant. Les personnages sont tous vils, infidèles, manipulateurs, potentiellement alcooliques, dépressifs et/ou drogués. En France, dans le genre, on a « Sous le soleil » avec le côté tout le monde couche avec tout le monde mais ça fait super longtemps que j’ai pas vu donc je me souviens plus des personnages. Sinon, y a « plus belle la vie » mais je n’ai vue que contrainte et forcée y a un an et demi quand Clara vivait chez moi. Mais on retrouve les mêmes idées : des acteurs approximatifs qui jouent des histoires totalement tirées par les cheveux. Mais bon, à 20h, j’ai pas envie de faire la sieste.

Rendez-vous sur Hellocoton !

38 réflexions au sujet de « Soap opéra »

  1. Un été, avec Nitouche et Nyfah (mes copines pour les 3 du fond qui suivent pas), on avait trippé en inventant une saga de l’été qui se passerait en Bretagne. On avait tout, les noms des familles qui se détestent (Trégastel et Plamavan), l’histoire, le casting, le scénario (parodico-burlesque à tendance sexuelle). Le loveur qui partait en régate dans les Glénans, le grand père qui est le sage local un peu, et qu’on va consulter pendant qu’il part à la pêche aux couteaux, la soeur jalouse qui tient une crêperie avec son mari qui la trompe (avec l’avocate qui habite à Brest, quelle salope), le copain plus jeune légèrement délinquant qui trouve son salut dans la planche à voile. Bref, c’était génial, du sexe, de la passion, du terroir. Et à la fin, tout le monde se réconciliait au Fest Noz. L’année suivante, ils ont diffusé Dolmen à la télé. Dégoutée, je suis sûre qu’un gars nous a suivi avec un dictaphone et qu’il a tout pompé. Perdu encore une occasion de me faire du blé moi. En plus, Dolmen, c’était vachement moins bien que « Un été chaud comme la Breizh ». Pffff…

  2. Ambre dit :

    Meuh, non, la série soporifique par excellence, c’est l’inspecteur Derrick. Mon cousin et moi, après un bon ‘tit plat de lasagnes made in ma tante, on s’affale devant Derrick et en moins de dix minutes, on entend les mouches voler.
    Mais ces séries sont très intéressante à étudier. Elles réalisent nos fantasmes et nos envies inaovuables. Dans le genre idées à ne surtout pas réaliser, c’est l’inceste. Dans le style désir de liberté face à notre putain de morale, c’est pouvoir coucher avec qui l’on veut sans être jugé. Un mélange singulier d’insoumission aux valeurs qui nous oppriment et en même temps, un conformisme écoeurant.
    Quant à Sous le Soleil, que je regardais chez ma Nounou quand j’étais petite, ce qui m’épate, c’est qu’ils soient cadres, millionnaires, RMIstes, Smicards, chômeurs, PDG, serveurs ou encore ouvriers, ils ont tous des baraques avec piscine à 2 millions d’euros !
    Pour Plus belle la vie, ce qui plaît c’est le coté couleur locale: pour une fois qu’on a notre soap à nous sans devoir en emprunter aux Ricains 🙂 !

  3. Ambre dit :

    Ouha bonjour les fautes dis donc, ça rame en ce moment….
    Ca ne m’étonne pas que Dallas soit vu comme un exutoire, à voir les personnages, ils sont encore plus fous que dans les « Feux de l’amour ». Genre la nana alcoolique, évidemment que la ménagère de moins de 50 ans ne rêve que de pouvoir se relâcher quand elle doit bouffer de la vache enragée aux bonnes valeurs américaines de femme au foyer.

  4. C’est vrai que pr la sieste et la digestion apres manger les feux de l’amour c’est pas mal.Par contre, c’est vrai que ça n’avance pas vite , et ont a du mal a s’y retrouver ds qui couche avec qui lol.

    Amour gloire et beauté j’ai jamais suivi.

    Moi je suis fan des « freres scott » (hé oui)lol

  5. panpan dit :

    Je l’avoue, il m’arrive cette année de regarder Les Feux de l’Amour….mais c’est parce que ma mère regarde. Oui je sais, c’est pitoyable mais j’aime bien passer l’épisode à digérer et critiquer les acteurs, les perso et le scénario.

    Non mais c’est vrai quoi! Alors que Nick ait trompé Sharon ce n’est pas grave, elle devait lui pardonner pour préserver leur famille, mais par contre lorsqu’il apprend qu’elle l’a trompé là, c’est différent. Ben oui un mec qui trompe sa femme c’est pardonnable mais pas l’inverse. En plus elle l’a trompé une seule fois avec son meilleur ami (qui sort à présent avec la soeur de Nick) en pensant qu’il l’a trompait et qu’ils n’étaient plus tout à fait ensemble! Par dessus le marché on apprend que Nick trompait encore sa femme au moment où il lui reproche d’avoir couché une fois avec un autre et ose lui dire « mais comment as tu pu me faire ça? »

    Bref si vous avez réussi à suivre, bravo! Oui ces feuilletons sont minables, mais l’avantage c’est qu’on peut louper de très nombreux épisodes et toujours tout comprendre, ça fonctionne en boucle! 😉

  6. La différence entre un soap américain et un soap français ?
    Simple !
    Un soap américain, j’ai déjà vu un bateau mettre 7 ou 8 épisodes pour couler… temps pendant lequel on avait le temps de remarier 3 couples … (j’éxagère un peu, mais c’est fait pour)

    Un soap français, au hasard, « sous le soleil », vous manquez 2 épisodes, et vous comprenez plus rien !
    La moitié des perso a changé de taf, de conjoint … bref, le bazar !

    Les soaps américans sont lents ! Trop lent !
    A chaque fois que je me retrouve à matter un épisode, à la fin je me dis « il s’est passé quoi pendant 20 minutes ? … »

    Les soaps FR, c’est l’inverse ! Tu pars pisser, tu reviens, t’as loupé 3 scènes « capitales » …

  7. aston dit :

    Je veux mettre du pognon sur le soap de Lilvirgo! Je suis prêt à vider mes comptes pour le produire. « Chaud comme la Breizh », mdr. Je vois déjà le nom des acteurs : Loïc, Gwendal, Maïwenn, etc… Ils ne se nourriraient que de crêpes et de cidre et diraient kénavo à tour de bras. Non, je veux cette histoire!

    Sinon, un truc marrant dans le feux de l’amour, c’est la ségrégation entre les noirs et les blancs. Surtout ne pas mélanger les histoires, on risquerait de choquer tous les racistes du monde.
    En tout cas meric nina et Lil, j’ai bien rigolé en vous lisant!

  8. Yome dit :

    je veux etre chef op de la saga de l’été!
    c’était mon projet pro, avant, quand je savais pas qu’il fallait gagner de l’argent pour vivre

  9. Yome dit :

    Mais je comptais faire des cochonstés avec la dite script.
    parce que passer ses soirées dans le noir ça donne des idées.
    toujours d’accord?

    en m^me temps je sais pas si j’assumerais, coucher avec l’une des vingtenaires vlà pas le pression qu’on doit avoir

  10. aston dit :

    « Heeeeeeeeeeein??? o:) »

    Mon neveu de 4 ans fait mieux que ça.
    Si tu veux rester, va falloir faire valoir d’autres atouts….

  11. Non mais attendez les enfants… Moi, ce scénario, j’y mettrai ma vie, je prends que du lourd, de la star, de l’énorme… Tiens, dès demain, je réfléchis à un casting. Faut que ça se vende à l’international, que ça touche les Français de 7 à 77 ans, de la star mes enfants, de la star. OK, il est possible que je m’emballe. Comprenez, je suis à 3 heures d’avoir fini fini mon mémoire, alors les portes de la gloire (et du sommeil) s’ouvriront à moi, wouhou!

  12. aston dit :

    Il est 8h, tu es censée avoir fini ton mémoire. Et là, j’applaudis bien fort. Tu es la meilleure, c’est formidable ce que tu viens de réussir. Jamais mémoire n’a été aussi abouti.

    C’est toujours bien de se faire bien voir de la productrice.

  13. 1. Oops, j’ai oublié la mixité raciale… mais je ne pouvais pas tout aborder non plus…
    2. Pire : j’ai oublié les maladresses incessantes de la « petite Cassy » dont la voix me donne envie d’adhérer à un programme de vasectomie. La noyer ? Trop doux !!!
    3. Y’a un truc dont on n’a pas assez parlé, mais c’est un peu le marronnier du soap : les remariages et les chassés-croisés… ma soeur avait fait un tableau, une fois… la poilade !!! Et on se souvient de trucs différents, les uns les autres… trop de fois on a fait « Ah ! ouaiiiiis !!! J’avais zappé !!!!! »

  14. Cassy ne va pas mourir, c’est pas possible. C’es une Highlander, Cassy. Moi, je dis : « Cassy, où que tu ailles, où que tu sois, tu seras toujours dans nos coeurs. Cassy riprizent !!! »
    Par qui ils vont la remplacer ? Et pourquoi elle est dans cet état ? Je n’ai pas tout suivi, ça me saoule en ce moment… j’y arrive plus… cette note, c’était un peu le chant du cygne, quoi !

  15. Cassy a un cerveau !!!!!!
    C’est vraiment n’importe quoi les FdA…
    Et… elle va mourir, donc ? Voilà qui risque de mettre le couple Nick/Sharon dans un sacré pétrin…

  16. C’est pas vrai que Miguel ne sert à rien, j’te f’rais dire : une fois, il a failli se marier avec une psychopathe qui voulait tuer Nikki -et qui a essayé, d’ailleurs-. Cette dangereuse créature s’était habilement grimmée en mettant des lunettes et en se faisant une permanente. Mé-con-nais-sable !!!
    Je ne me souviens plus de son prénom…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *