Les joies de l’amour buccal

Le printemps pointerait-il son nez ? En tout cas, en ce moment, mes hormones sont au plafond, j’ai jamais vu autant de beaux mecs au mètre carré (bon, certes, sans mes lunettes) et j’ai envie de parler sexe. Alors allons-y gaiement.

 

En matière de sexe, il y a une pratique ô combien agréable : l’amour buccal. Une fellation ou un cunni, quelle délicieuse entrée en matière, si j’ose dire ! Une pratique que l’on peut exécuter « jusqu’au plaisir » si on en a envie. Hors contexte, je trouve ça un peu curieux de faire l’amour avec sa bouche et sa langue, je ne considère d’ailleurs pas l’amour buccal comme une brouette à part entière mais plus comme un merveilleux préliminaire. Ca peut paraître curieux comme vision des choses, surtout que les caresses buccales peuvent aboutir à l’orgasme mais un mec que j’ai fellationné jusqu’à ce qu’il jouisse, je considère pas qu’on ait fait l’amour.

D’où vient cette étrange pratique ? J’en ai pas la moindre idée, au fond. Pucelle, je trouvais ça DE-GOU-TANT. Evidemment, j’ai changé d’avis depuis même si mes premières expériences cunnilinguistes n’aient pas été concluantes du tout. Oui, le cunnilingus est un art compliqué : mal fait, c’est franchement atroce, agaçant, insupportable. Je suppose qu’il en va de même pour la fellation. Je n’ai pas de pénis mais je sais que râper la queue avec les dents n’a rien d’excitant pour le monsieur, bien au contraire. J’avais lu il y a quelques années un numéro spécial de Perso sur le pénis et un sexologue parlait de la fellation et disait en gros que c’était super agréable car on peut plus facilement moduler la pression avec sa bouche qu’avec son vagin. Puis je veux pas dire mais on n’a pas de langue à ce niveau-là donc pour le petit coup de langue sur le gland, c’est pas gagné. Après, comme toutes les choses du sexe, tout le monde n’aime pas la même chose… Certaines apprécient les cunnilingus très appuyés, d’autres préfèrent une caresse légère du bout de la langue… Bref, chacun ses préférences.

Le problème avec le sexe oral, enfin, du moins pour une fille, c’est qu’on a parfois l’impression que monsieur exécute poliment un cunni en espérant avoir le retour d’ascenseur. Cunni contre pipe, honnête comme deal, non ? Et bien non ! D’abord, il y a une nette différence entre un mec qui fait ça car il aime ça et un autre qui le fait pour avoir sa pipe, y a pas à dire. Le « hop, trois coups de langue, on inverse les rôles ! », très peu pour moi. D’abord, je ne force personne à le faire, si monsieur n’en a pas envie, on peut faire l’impasse dessus. De toute façon, je n’aime pas les choses systématiques, si le sexe et les préliminaires se passent toujours de la même façon, ça va vite m’énerver. Donc si le cunni n’est pasobligatoire, je vois pas pourquoi la pipe le serait. Si je le fais, c’est que j’en ai envie, sinon, je passe mon tour. Parce que, messieurs, sachez qu’il n’y a rien de plus tue l’amour qu’un mec
qui nous appuie sur la tête pour nous indiquer où il faut aller. Dans ces cas-là, je vais m’arrêter à léchouiller le nombril, na ! De la même façon, une fois que l’on s’exécute, merci de pas nous appuyer sur la tête : si vous n’êtes pas contents, démerdez-vous tout seul, non mais ! Une fois, un gars me filait des coups furieux de rein, j’ai eu l’impression qu’il voulait me violer les molaires, ce fut assez pénible. C’est pas parce que je fais pas une gorge profonde qu’il faut me l’imposer. Est-ce que je vous appuie sur la tête pendant le cunni, moi ? Non, je vous laisse faire et je savoure.

Il n’empêche que j’ai remarqué ceci chez les mecs : ils se vantent toujours de savoir faire de supers cunnilingus pour nous convaincre qu’ils sont un bon coup. Genre « je suis très attentif au désir de ma partenaire ». Et bien, la plupart du temps, c’est faux. Et ils ont toujours de bonnes excuses, genre : « non mais je le fais que quand y a pas un poil sur la chatte. » Et nous, on est obligées de se retrouver avec des poils entre les dents sans rien dire ? Ou ils esquivent : « non mais j’ai trop envie de toi, là. ». De l’autre côté, ce sont de parfaits obsédés de la fellation, faut toujours qu’on leur en fasse une, ils nous en parlent tout le temps genre : j’aimerais que tu fasses ça, ça et ça. Véridique, Laurent le pervers m’a détaillé la prochaine pipe que je suis censée lui faire (gentil naïf). Et puis les mecs, ce qui les excite vachement, c’est de savoir si on avale ou pas. Donc, là, messieurs, expliquez-moi pourquoi le fait d’avaler vous excite, je suis pas sûre d’avoir saisi… Que le fait que l’on accepte de fellationner « jusqu’au plaisir » vous branche, ça, je conçois mais le fait d’avaler ou non, je vois pas trop quelle importance ça a. Gauthier, je te laisse faire ton petit volet prévention en commentaire.

Par ailleurs, j’ai remarqué aussi que les mecs qui attaquent les filles sur leur sexualité s’en prennent souvent à leur façon de sucer. Exemple : « c’est un mauvais coup, elle sait même pas sucer. » Les filles, ça marche dans l’autre sens : « c’est un bon coup, il fait des cunnis du feu de Dieu ». C’est assez amusant, ce contraste. En tant que demoiselle, je ne dirais pas qu’un mec est un mauvais coup parce qu’il exécute mal les cunnis. Sans doute que ça m’emmerdera mais en même temps, y a tellement autre chose à faire.

Mais est-ce que le sexe oral peut être considéré comme un acte sexuel à part entière ? Large débat, j’ai donné ma position plus haut mais tout le monde n’est pas d’accord sur ce point. C’est grâce à ça que M. Clinton put expliquer qu’il n’avait pas menti quand il a déclaré ne pas avoir eu de relations sexuelles avec Monica : il a pas couché avec, elle l’a juste fellationnée « jusqu’au plaisir », permettant ainsi à la jeune fille de garder un merveilleux souvenir de leurs petites entrevues (si ça, c’est pas glauque quand même ! En plus, elle a fait comment la Monica pour cacher la tache tout le reste de la journée ? Je sais, je me pose des questions essentielles). Quelque part, je trouve ça un peu hypocrite. Certes, il n’y a pas eu pénétration mais on peut pas tout à fait dire que la morale fut sauve dans l’histoire. Bon, après, destituer un Président parce qu’il s’est joyeusement amusé avec sa secrétaire, ça me semble excessif : en France, on n’aurait pas gardé nos présidents longtemps avec des histoires pareilles.

Ceci étant, la fellation, pour les filles, c’est LE défi. Donc tous les ouvrages parlant de sexe ou les sites Internet en parlent, nous filent des conseils et moi, ça me fait hurler de rire. Y a un an, à peu près, je discutais avec Gauthier sur MSN tout en farfouillant sur un site féminin qui a une rubrique sexe. A un moment, voilà qu’on nous donne des conseils pour atteindre le nirvana. Ou plutôt pour le lui faire atteindre à lui. Ainsi, j’ai découvert le principe de la pipe au thé : vous prenez donc une gorgée de thé dans votre bouche (pas trop chaud, le thé, quand même, parce que sinon, ce sera très désagréable pour les deux) puis vous entreprenez la fellation. Réaction de Gauthier : remplace le thé par le champagne, c’est archi mieux. Dans un ouvrage feuilleté récemment chez Gibert avec mon éternel acolyte Gaugau, y a eu la fellation avec bonbons qui pétillent : « des sensations pour lui et pour vous et ça donne bon goût ! ». Bon, je veux pas dire mais j’ai pas forcément la place de mettre des bonbons ET un pénis en même temps dans ma bouche et puis, un truc comme ça, c’est un coup à avaler un bonbon de travers. Mais le mieux, le best of the best, je vous le livre en direct. Avant tout, je tiens à préciser que j’ai raconté ça à la fac avec gestes à l’appui devant le plus choupinou de
tout l’IEP qui m’a demandé plusieurs fois du feu (nananère !!). Donc voici la recette de la flûte enchantée. Vous prenez une feuille d’aluminium, vous emballer M. pénis avec puis vous posez
vos dents dessus (sans serrer malheureuse !!) et là, vous vous mettez à fredonner. Paraît-il que les vibrations avec l’alu sont très excitantes. Moi, rien que d’en parler, je suis morte de
rire donc j’essaierai jamais, trop dangereux pour monsieur.

Je me demande s’il existe le même guide pour les cunni, je suis pas sûre mais en même temps, j’ai jamais cherché. Oui, je suis toujours résolument hétérosexuelle et j’ai pas assez
de souplesse pour m’exécuter moi-même donc voilà.

Le sexe oral, c’est quand même bien sympa. Pas suffisant pour que je sois pleinement satisfaite… Mais déjà bien pour introduire la suite des événements !

Rendez-vous sur Hellocoton !

52 réflexions sur “Les joies de l’amour buccal

  1. Alors deux choses… Perso, j’aime le sexe oral, dans les deux cas, mais il y a des fois où je n’ai pas envie… Je n’ai jamais forcé qui que ce soit à faire quoi que ce soit, et idem dans le sens inverse, on ne m’a jamais forcé (non Gauthier, pas de sous entendus). Autre chose, je m’en fout de savoir que la demoiselle avale ou pas… Perso, je n’ai jamais connu de fille qui m’ait amené au bout juste en fellationnant. Attention, j’en ai connu des douées hein, mais voilà, je n’ai jamais été jusqu’au bout juste avec une fellation (s’il y en a parmi les lectrices qui veulent tenter l’expérience, je me tiens à disposition ^^)
    Pour ce qui est du fait d’avaler, je pense que c’est le fait que qu’une fille qui avale fait plus… comment dire… cochonne, plus salope qu’une fille qui n’avale pas… C’est aussi un truc qui a rapport à la domination. Cela doit être davantage excitant de se dire qu’elle avale pour cela…
    Pour les sites masculins ou les revues masculines donnant des conseils de cuni, il doit y en avoir, mais je n’en connais pas beaucoup, perso, je préfère pratiquer et réagir en fonction justement des réactions de ma partenaire… Bisous Nina (et j’attends tjrs ton mail… attention, je pourrais te proposer de venir gouter ma cuisine si tu te fais attendre encore ^^)

  2. oui sucer c’est trompé meme si c’est pas un coit…
    Par contre Clinton a failli se faire destituer non pas parce qu’il a trompé sa femme mais parce qu’il a failli mentir. L’esprit tortueux des avocats m’impressionnera toujours 😀

    Les mecs aiment bien les fellations c’est sur mais comme les demoiselles aiment les cuni. Par contre la différence, c’est qu’un mec est con surtout quand il est excité et qu’il aura donc beaucoup plus tendance a insisté pour obtenir sa petite pipe (au miel … ou pas …) qu’une demoiselle pour avoir un cuni

    Il y a des cons irrespectueux partout. D’ailleurs c’esst comme les vieux, faudrait les tuer à la naissance….

  3. ‘violer les molaires’ BWA HAHAHAHAHA

    POur l’histoire d’avaler, je cros malheureusement qu’on en revient au problème de société et de la domination masculine sur la femme. Sisi. AU delà même de la simle culture POrno qui transforme la femme qui aime ça en une chiennasse lubrique digne de tout les noms (ne niez pas hein que vous l’avez déjà sorti le ‘t’aimes ça hein ?’ je vois tout et des fois c’est pas joli joli).
    Donc au delà de ça, la femme a depuis des années et des siècles été rabaissée, au point de ne pas forcement avoir du plaisir mais surtout d’être humilliée, rabaissée, dominée. Et l’acte d’avaler la semance est je pense tout simplement à la vue de l’homme un acte de soumission qui flatte son ego et sa virilité.

    On pourrait croire que j’en fais trop mais honnêtement, pourquoi dans ce cas on peut voir dans la fellation un acte de soumission ou de domination alors que dans sa réciproque le cuni non si ce n’est par des coutumes ancestrales qui plombe notre société ?

    Et si vous vous dites que c’est ridiccule comme commentaires attendez j’ai pire….

    Preum’s.

    BWA HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

    V,
    remonté

  4. Etonnant, moi j’adore faire un cunni à ma partenaire sans rien attendre en retour que le plaisir de lui faire plaisir.

    Concernant l’avalement du sperme, je pars du principe : ne fait pas à autrui ce que tu ne veux pas que l’on te fasse.
    Donc comme j’ai pas tellement envie de manger du sperme… et alors je ne parle même pas des trucs de film porno qui la sont vraiment crade : l’éjaculation faciale.

    Le sexe oral, je préfère le procurer qu’en être le bénéficiaire.

  5. Alors bon en voilà un sujet qu’il est intéressant…..Ca m’inspire….

    Prends un petit poisson
    Glisse-le entre mes jambes
    Il n’y a pas de raison
    Pour se tirer la langue
    Ne me regarde pas
    Comme ça tout de travers
    Qui fait le premier pas
    Pour s’aimer à l’envers

    Bon sinon, pour en revenir à l’article du jour, je reprendrais une illustre journaliste et je dirais : « Quelle pratique ô combien agréable »….

    Ma vie sexuelle fête cette année ses 4 ans (oui je sais j’ai « patienté » longtemps) et je dois dire que cette pratique qui a été un prémice de ma relation n’a toujours pas perdu de sa saveur (sans jeu de mots)………

    J’aime autant donner que recevoir et j’apprécie vraiment les 2 rôles….celui qui donne ou celui qui reçoit…..
    De plus, ça peut aussi bien être un préliminaire qu’une gâterie toute seule et suivant le contexte l’acte prend une dimension différente……

    Cette pratique peut paraitre très égoïste mais n’oublions pas qu’on peut partager et donner du plaisir à son(sa) partenaire en même temps avec un 69 (tu n’en parles pas dans ton article…. et pourtant……^^)…

    Pour le fait d’avaler, je ne trouve aucun plaisir supplémentaire à faire ça………Ca a pu arriver à ma copine quelques fois, mais c’était elle qui m’avait coincé dans la salle de bain lors d’une soirée chez des amis et qu’il ne fallait pas en « foutre » partout (ah ah)…..

    Maintenant, ce rabaissement de la femme moi je ne le supporte pas et je ne forcerais jamais ma copine à me sucer ou quoi que ce soit…..
    dans le même registre, on a l’éjac facial ou la gorge profonde qui sont aussi des abérrations…..Toutes ces pratiques qu’on trouve dans les films X sont devenues pour certains des « modèles » ou des « règles » pour faire l’amour et c’est bien regrettable………

    Mais bon heureusement les hommes qui EXIGENT ça ne sont pas nets du tout (et par conséquent vous n’y tomberez normalement jamais dessus car vous êtes toutes des chics filles bien dans leur tête) et nous ne sommes pas tous des salauds égoïstes et pervers donc vous saurez choisir le bon j’en suis sûr!!!!

    D’ailleurs pour mon expérience à moi, je dirais que c’est plutôt ma copine qui a tendance à être plus « violente » que moi dans cette situation…….(Hé jsuis pas soumis quand même…..)

    Sinon pour ce qui est du cunni, c’est un vrai régal, ça se mange sans faim je dirais même…..Ma copine avait plutot eu une vision négative de cette pratique avec son ex (un nul ne peut être que nul de toutes façons) mais apparement je l’ai faite changé d’avis (oui mon égo est fort aujourd’hui et alors…..langue de velour???oui c’est moi….O_O )……

    Et puis avec toutes ces pratiques buccales ce qui est bien c’est que suivant l’ambiance ça prend un sens différent….soit tout doux quand on est fatigué, soit un peu « violent » quand on est excité…….

    Bref, pour finir, le coup de l’aluminium je ne tenterai pas quand même c’est vraiment chelou et puis ça fait un peu « sandwich un soir de match »….le coup des bonbons qui pétillent c’est moyen aussi…..les boissons qui pétillent jtrouve ça désagréable moi….par contre avec un glaçon dans la bouche ça c’est terrible…..Sinon, autant pour les filles que pour les mecs, ya la chantilly, le nutella et le fameux miel (mais ça colle)……

    Bref, ya que du bon dans l’amour buccal….soit ça lance joyeusement les « fessestivités » (excellent celui-là jtrouve ^^) soit ça devient un acte à part entière et c’est tout aussi bon!!!

    Juste 2 ptits trucs : la pipe sous la douche moi jsens rien du tout c’est normal???
    Et puis attention à bien se laver les dents avant….b1 oui quand même 😉

  6. « bien se laver les dents »??? tournons les choses dans l’autre sens: bien se laver la b**! à mon avis, c’est la raison principale pour laquelle beaucoup de filles rechignent à le faire…

  7. Cette question d’avaler ou pas, je ne me l’étais jamais posée, mais après avoir osé explorer les saveurs de mes amantes (à commencer par le lait maternel) j’ai eu envie de partager avec elles toutes les saveurs. Par exemple des baisers pendant un cuni ou une fellation. Toutes n’en ont pas envie, donc je n’en ferais pas une recette, de même que beaucoup d’hommes n’ont pas envie de goûter leur sexe (et encore moins celui d’un autre homme). Mais, en faisant cela – lorsque le désir était partagé, parfois jusqu’à l’ennivrement – j’en suis venu à aimer goûter le sperme avec celle qui vient de le prendre. La première fois c’est très difficile car une éjaculation très jouissive fait baisser le désir chez l’homme, mais, justement, c’est intéressant (et en fin de compte très « extatique ») de prolonger des sensations après la « conclusion ». Je dirais plutôt, abolir toute idée qu’on vient de « conclure », ce qui me paraît plus proche de cette sensibilité féminine que nous réprimons en nous.

    Depuis cette expérience, j’apprécie encore plus les saveurs de l’amour, à commencer par la saveur d’un « simple » baiser que j’ai commencé à savourer au lieu de me contenter du plaisir « à sec », je veux dire le contact des lèvres et des langues. J’ai aussi aimé goûter quelquefois le sexe de l’amante après l’avoir « rempli », ce qui est encore plus étrange. Et j’aime achever une fellation par un long baiser où l’on laisse le sperme fondre lentement, oui, j’ai cette sensation qu’il fond, pas besoin d’avaler… Par contre, une amante un jour a recraché mon sperme dans ma bouche, et ça je n’ai pas aimé. Il faudrait peut-être de l’entraînement 😉

    J’en suis arrivé à fantasmer (un jour ça va arriver) qu’un autre homme est avec nous, que nous goûtons toutes les saveurs possibles, que l’amante m’apprenne à le sucer (comme si je ne savais pas), que je goûte aussi son sperme dans la bouche de l’amante. Bref, je deviens bisexuel peut-être, mais si c’est le cas je reviens de loin. 😉

  8. L’amour buccal… ahlala… Je suis une fille et honnêtement je ne pourrais pas me passer de la fellation. J’y prends un plaisir fou, j’adore ça, mais c’est aussi parce que je suis amoureuse du « fellationné » sûrement.

    Je ne me suis jamais sentie rabaissée ou dominée. Parfois c’est même excitant de voir comme on peut faire changer son doux et tendre en féroce et viriiiile rien que par cette caresse. C’est une perte de contrôle sur soi qui me fascine, que ce soit quand moi je m’occupe de lui ou quand c’est lui qui s’occupe de moi.

    Avaler ou pas avaler ? Si avaler on est une salope ? Euh… non. Franchement il faut arrêter, pensez qu’un mec quand il fait un cunni à une fille, il a son odeur et son goût pendant toute la durée de la caresse (du moins s’il s’y prend un minimum bien). Pour les filles ça dure quelques secondes et j’admets n’avoir jamais éprouvé aucun dégoût à ça. Pour moi c’est briser la beauté du moment en se retirant, comme si c’était du poison qui allait arriver. Je vais peut-être en choquer quelques-uns ou quelques-unes mais ça a même parfois bon goût :D, alors pourquoi s’en priver ?

    Bon après chacun fait comme il l’entend, moi j’ai pris l’habitude d’avaler dès ma première fois (mon dieu c’est étrange mais ça me semble plus écoeurant de dire avaler que de le faire effectivement, suis-je normale ???).

    Mais je pense que l’amour buccal ne se fait pas et ne se reçoit pas de la même manière si on aime notre partenaire ou pas. On dira plutôt caresses buccales alors…

    L’un d’entre vous parle du 69 : alors moi je sais pas si ça arrive à d’autres ou pas, mais j’ai trop de mal dans le sens où j’ai tellement de plaisir que je m’arrête, du coup monsieur n’a plus rien, donc plus de 69 ! Non je préfère sentir mon partenaire bien installé et à l’aise pour qu’il ne sente rien d’autre que ce que je lui fais. Et ce n’est pas du tout égoïste puisque on le veut autant lui que moi, et que son plaisir est mon plaisir comme on dit.

    Bon après c’est sûr que j’aime bien avoir un petit retour, normal… Mais en fait moi je pratique la fellation comme un acte sexuel en soi (même si Nina je suis d’accord ça n’en est pas un), je finis toujours ce que j’ai commencé en somme, alors que le cunni est souvent un (superbe) préliminaire : ça lui donne des envies, tandis que moi je suis autant « repue » quand je lui fais une fellation. Et puis un mec n’a pas la capacité multiorgasmique malheureusement…

    Moralité : l’amour buccal c’est génial, et je trouve que c’est gâché que de s’en priver ou d’en priver son partenaire. Mais bien entendu il y a d’autres moyens de se faire plaisir, à chacun ses préférences !

  9. Bon l’amour buccal, je n’arrive pas à le placer: fin des préliminaires ou jeu érotique??

    En tous cas, quand c’est bien exécuté c’est super agréable pour les deux partenaires! Ensuite la question d’avaler ou pas, ben ça dépend des partenaires, certains le voudront d’autres non. C’est comme le fait de toucher la tête de son partenaire lorsqu’il joue avec sa bouche: j’ai déjà eu des ongles enfoncés dans la tête tellement le plaisir était intense pendant qe je visitait son intimité…

    Pour finir, je dirais que le coup de la flûte enchantée c’est un peu too much: moi je peux pas mettre en contact de l’alu avec mes dents car ça done une sensation très désagréable alors si en plus il faut chanter… par contre le champagne, c’est une idée à creuser!

  10. Phénomene de societé , fantasme véhiculé par les films pornos ou tout simplement principes ancrés dans chaque mecs ??..

    Voila bien une sacré question ..

    Sans faire de généralité et en faisant bien une distinction par la suite ( bien lire jusqu’au bout donc ) ..

    Un mec ne raisonne pas comme une fille , on l’a deja dit , et l’acte sexuel est un moyen pour lui de prouver sa virilité .
    Avant de le montrer a sa partenaire , c’est surtout à lui meme qu’il va démontrer qu’il est viril , puissant et peux satisfaire toutes les femmes de la terre ( de l’univers ?? ) .
    Ce aspect de puissance , de virilité passe donc irremediablement par un coté dominateur .
    Une bonne pipe c’est quand la fille est a genoux , soumise .
    La fille etant soumise , elle ne devient donc qu’un simple objet sexuel , et donc n’est qu’un trou , le mec simulera donc le coit pendant la fellation , accroissant le coté viril , dominateur et tout puissant .
    L’ejac c’est pareil ..
    La fille avale ?? le mec va se dire en envoyant la purré ,  » tient c pour toi ma cochone  » ..
    Soyont honnete , le mec n’est pas dans un esprit de douceur à ce moment là .
    Si le mec ne le dit pas il le pense trés fort .. Il domine et c’est ça qu’il le fait tripper dans cet instant là ..

    Petite apparté .
    Monica L , ne s’est pas rendu compte de la tache sur sa jupe ??
    Roh comment elle a fait cette conne ..
    Ben c’est simple ..
    Tout ce qui sort de l’appareil genital masculin n’est pas forcement consistant et blanc .
    Il y a aussi le liquide seminal , translucide , proche de la bave ..
    Donc facile d’avoir quelques goutes , sur les mains , la bouche .. et de ne pas forcement assimiler ça a du sperme ..
    La lumiere noire elle par contre ne pardonnera pas .

    Revenons à nos moutons ..
    Je vois déja bcp de mecs qui lisent mon post s’insurger ..
    « C’est pas vrai je traite pas ma copine comme ça .. »
    Et ben ouais , le mot est laché  » copine  » ..
    Pour bcp , lorsque l’amour rentre en jeux , ce coté dominateur s’adoucis , pour laisser place au respect de sa partenaire .
    D’ailleur certains mecs aiment de voir les filles vulgaires mais n’aimerait pas que la mere de leur enfant s’habillent en pute ..
    Vous comprenez ??

    Le mec ne reagit pas de la meme maniere selon les sentiments qu’il à pour la fille .

    Alors pour ceux qui me diront  » j’ai jamais traité aucune fille comme ça  » ..
    Je repondrais , combien de coup d’un soir ?
    Ben ouais , forcement si on a eu que des copines , le mec n’a pas eu l’occasion de faire s’exprimer son coté bestial .
    Idem pour ceux qui ont eu une sexualité tardive ..

    Rah , je vois deja les filles dirent ,  » tin mais mon copain il m’as toujours traité comme une chienne  » ..
    Et vous etes resté combien de temps ensemble ??
    Avait t’il de reels sentiments ?

    Evidemment il existe des exceptions qui aiment profondement leurs copines mais aiment aussi avoir une  » grosse cochone couinneuse  » à la maison ..

    A noter qu’on peut retrouver ce coté dominateur chez la femme .
    Lorsque pour un cunni elle  » s’assoie  » sur le mec ..

    Petite note :
    Il existe souvent une grande hypocrisie sur les reelles pensées qu’ont les mecs pendants ..
    Donc on va eviter de dire  » moi je suis pas comme ça  » hein 😉

    2eme petite note :
    Pour les gays c’est pareil , L’actif est un dominateur en puissance ..

  11. « grosse cochone couinneuse » connaissais pas, tiens…. ben, les cochons ça fait gruik gruik…
    j’ose pas imaginer si je me mets vraiment à faire ce bruit là pendant une brouette…
    gruik gruik!

  12. Merci NWH je t’aime ! (en tout bien tout honneur)
    On en revient aussi à la maman et la putain… La salope qui avale et se fait sodomiser c’est surement pas la mère de tes enfants qui les embrasse voyons.

    La société a tellement catégorisé la sexualité que tu ne peux presque plus avoir de relations sans les ratacher a des stéréotypes plus ou moins ‘honteux’… EN haut on disait je suis pas soumis parce que ça le ferait pas aux yeux des autres mal d’être un type soumis…
    Tant que la virilité passera par la domination les femmes seront mal loties et en plus on aura toujours les mamans et les putains…
    Mais comme je dis même si la fille s’assoir sur le visage du mec pendant un cunni ça n’aura jamais autant de puissance soumissive dans l’inconscient collectif que la fellation.

  13. reaction a NWH
    « Idem pour ceux qui ont eu une sexualité tardive .. »
    c’est mon cas (21ans quoi)

    La question: penses tu (pensez vous) que faire un peu n importe quoi, et avoir des filles d un soir, soit un passage nécéssaire pour apprecier et savoir pleinement ce que le sexe peut apporter.

    en tout cas vingtenaire définitivement surce de reflexion chez moi en ce moment:)

  14. Mais arrêtez avec la soumission sérieux, c’est n’importe quoi! Jamais je ne me suis sentie soumise, c’est même souvent moi qui ai l’impression de tenir les rênes pendant l’amour, buccal ou non. Je trouve qu’il n’y a aucune honte à s’agenouiller pendant la fellation ou qu’un mec appuie sur la tête de la fille (s’en lui faire mal bien-sûr). Si mon copain pense pendant que je lui fais des caresses avec ma bouche et ma langue « oh oui vas-y prends-la toute entière » ou je ne sais quoi d’autre je me la jouerais pas oh my god i’m so choqued! Pas du tout, ça me ferait sourire, c’est assez ridicule mais ça peut aussi être excitant parce que marrant, on joue un rôle quoi. Mais perso c’est toujours très doux pour ma part, s’il a un sursaut de virilité, il dit pas « vas-y suce-moi plus fort » il me plaque et me fait l’amour.
    Mdr nan mais sérieusement arrêtez, le sexe c’est le seul domaine où hommes et femmes sont égaux (du moins en occident et dans la plupart des cas, dans la mesure où les 2 partenaires échangent leurs désirs/répulsions). Faut pas abuser dans le féminisme franchement, plus aucun mec n’osera jamais être un peu limite avec ses sursauts d’homme préhistorique. Trop de pornos visionnés, c’est tout, arrivera un moment où ils trouveront chaussure à leur pied et tout le monde sera heureux. Y’a des femmes qui doivent franchement être limite aussi, j’en connais pas mais si c’est la cas de quelqu’un, qu’il témoigne ce serait marrant.

  15. Je regrette c’est pas n’importe quoi. Tu es une fille tu le ressens différement, ton homme ne le dit pas , très bien, mai sne dit pas que c’est n’importe quoi.
    La question est pas de savoir si on a honte ounon.. bien au contraire. ON peut etre dominant soumis ou juste faire les choses par plaisir tant que ce n’est pas ‘dicté’ par la société. IL n’empeche que tu as beau de sentir égal niveau sexe avec les hommes, le sexe reste de toute façon tabou. Tu ne peux pas honnetement dire au tour d’une table je pratique la sodomie sans que ça ne sucite pas des réflexions pensées ou dites.
    Pourquoi de nos jours si tu dis tout haut ‘je suce et j’avale’ ose me dire que tout le monde va te regarder tranquilleemnt comme si tu disais je lave mon linge a 40°
    NOn parce que même si la sexualité reste aussi une part d’intimité, ne pas vouloir conter ce qu’on fait avec l’être aimé, le sexe reste encarcéré dans des carcans que la société (et la religion) a mis autour.
    ET même si la fellation se démocratise de plus en plus, les idées restent très sujettent à ce cadre invisible qui perdure… Qui n’ a jamais pensé en voyant un string qui dépasse de 10 cm ah la salope, ou le mauvais gout ou la pétasse… et honnetement… qu’est ce qui vous donne le droit de dire que le string qui dépasse fait pute… si ce n’est ce cadre à la con.

    Je suis pas clair hein ?

  16. Juliette :  » « bien se laver les dents »??? tournons les choses dans l’autre sens: bien se laver la b**! à mon avis, c’est la raison principale pour laquelle beaucoup de filles rechignent à le faire… »….
    C’est tellement évident ça Juliette………mais précisons quand même pour certains crados….mais yen a pas ici!!!!

    Virgule : « j’aime bien le ‘Hé jsuis pas soumis quand même…..)’
    ça va dans mon sens….. Homme viril…. You sexy beast !
    lol » et « EN haut on disait je suis pas soumis parce que ça le ferait pas aux yeux des autres mal d’être un type soumis…
    « ……..

    Pour épondre je dirais que je suis exactement dans la m^me optique que azerty (candidate à Miss vingtenaire d’ailleurs….Jtavais mise première jsais pourquoi!!!!Absolument charmante et intelligente….Whaou……koi jme calme ok mais j’ai ldroit d’etre love moi aussi…^^)….
    Bref, je pense que dans un couple solide et qui s’aime il n’y a pas de soumission d’un coté comme de l’autre…Pour ma ptite phrase je rigolais bien entendu, c’était juste pour montrer qu’il n’y avait pas de rapport de force entre nous, pas l’homme superieur à la femme……
    Je pense justement que le sexe dans l’Amour est une des rares choses ou l’on peut etre égaux homme et femme…..
    Alors pour rester « soudé » à azerty, oui elle peut m’agriper si elle en a envie, et je ne vois rien de mal à ce que la fille s’agenouille ou que l’homme lui pose la main sur la tête…….si on s’aime, si on se connait on sait très bien les intentions de l’autre et donc il n’y a aucune ambiguités possibles!!!Même

    Ces histoires de soumissions, d’humiliations, ce sont les pornos qui les fabriquent et ce n’est pas de l’amour mais du cul vulgaire….
    Ne mélangeons pas AMOUR et PREUVE DE VIRILITE ou SOUMISSION…s’il vous plait…..

  17. Je partage le point de vue d’Azerty. D’autant plus qu’à moins d’être télépathe vous n’avez aucune idée de ce qui passe dans la tête de votre partenaire durant l’acte.

    Il ne faut pas non plus nier la part de l’imagination, du fantasme, dans les relations sexuelles.

    J’ajoute que les femmes assument de plus en plus leur sexualité et en parlent plus (la preuve les blogs, les magasines).

    Et, désolé de te contredire Virgule, mais parler de sodomie ou fellation c’est possible.

    Les discusions sur le cul, la baise, les fesses et la bite entre garçons et filles se font de plus en plus.
    Echange d’expérience vécues, recherche du plaisir, sont des bonnes choses qui vont vers une égalité sexuelle.

    D’ailleurs en tant qu’homme, une femme qui sait comment obtenir son plaisir, et me guide pour, c’est bien plus plaisant que tatonner et tenter des trucs en éspérant faire mouche.

  18. AH non tatatatatatata, je t’arrete. Tu peux avoir des rapports de soumission et de dominance dans un couple qui s’aiment.
    Justement, tu peux être viril, tu peux être soumis, tu peux être les deux à la fois. L’important est que tout le monde soit satisfait et d’accord.
    Tu peux te la jouer film porno avec l’être aimé, je vois pas en quoi ce n’est pas compatible justement ! On veut séparer la maman et la putain. L’important est d’avoir le choix et de faire ce qui nous plait… une de mes copines le disait bien Putes et soumises si elle le veut. C’est bien là le probléme… la société a séparé la maman et la putain, les pratiques ‘hors normes’ et la sexualité de ‘reproduction’… le missionnaire en amoureux oui mais la soumission en couple bah….. ET ben non, vous militez pour la fellation absente de soumission, et bien militez aussi pour la fellation avec soumission. Tant que c’est consentant. Et le tout dans l’amour c’est encore mieux.

  19. @olivier. bien sur que ça existe, mais reste que tu ne peux pas les avoir avec n’uimporte qui et tout se démocratise et il faut lutter dans ce sens justement ! Pour une vrai égalité, pour en parler et le faire sans honte !

  20. Alors ..
    Cher « P. »
    Pour répondre à ta question :
     » penses tu (pensez vous) que faire un peu n importe quoi, et avoir des filles d un soir, soit un passage nécéssaire pour apprecier et savoir pleinement ce que le sexe peut apporter. »

    Deja j’apprecie que tu rajoute le  » vous  » car j’aime qu’on me vousvois .. ( JE DECONNE )

    J’ai l’impression que  » avoir des filles d’un soir  » est pour toi  » faire tout et n’importe quoi  » est du coup MAL , TRES MAL.
    Trouvez chaussure à son pied n’est pas chose aisé .
    Avoir une relation serieuse avec une personne agreable , et envisager de passer un petit bout de temps avec elle , ne se fait pas comme ça ( faut la trouver la garce , elle se planque ) .
    Et donc entre ses périodes de vie amoureuse de couple ou l’on pense enfants, chat , maison avec piscine , mariage et autre ( j’en rajoute un peu ) ben moi je m’amuse .
    Tu crois vraiment que je vais faire abstinance ?
    En plus quand c’est la fille qui vient te brancher , tu va dire  » non désolé , je me reserve pour l’élue de mon coeur ? « 
    Et ces périodes apportent vraiment qq choses .
    Deja tu ne vois plus le sexe de la meme maniere .
    On a tendance à sacraliser cet acte , ce qui fait qu’on arrive a culpabiliser certaine jeunes filles d’avoir eu une relation un peu trop tot , et de l’assimiler a une salope doublé d’une pute si elle a remis ça .
    C’est juste une activité physique comme les autres .. Et je vais , allez soyont fous, jusqu’a pousser plus loin l’analogie .
    Tu pratiques le tennis , on va vivement t’encourager a pratiquer souvent et a rencontrer plusieurs adversaires ( faire des tournois ?? rire ) ..
    Ben le sexe c’est pareil .. Tu auras plus d’experience si tu pratiques souvent et tu apprendras pas mal de choses avec les differentes partenaires .
    Pourquoi , car elles pourront te donner quelques tuyaux ( concsiemment ou inconsciemment .. )

    Mais attention , ne me faite pas dire ce que j’ai pas dit hein ..

    Faire l’amour avec l’etre aimé est plus qu’une activité physique , c’est une symbiose , une alchimie , car on y met plus que sa queue , on y donne son coeur .

    Je vois deja ceux qui disent  » ahh mais tu les aimes pas alors les filles d’un soir ?? « 
    Ben non , aimer est un sentiments trés fort et je ne donne pas mon amour comme ça .
    Par contre ça m’empeche pas de les respecters et d’avoir un peu ( beaucoups pour certaine ) d’affection pour celle qui va partager ma couche .

    Bon ça c’est fait ..

    Chez Azerty .
    Que tu ne te sentes pas soumises lorsque tu te mets à genoux devant ton mec pour pratiquer une petite turlute est une chose .
    Certaines diront meme ( et y a du vrai ) qu’au contraire , la fille malgrés la position physique est en position dominante car elle controle le plaisir de son mec .
    Maintenant , ton mec lui va et cela consciemment ou pas , analyser cela comme etant pour lui une position dominante , et meme si il ne te relegue pas dans son esprit a une position soumise il aura l’impression d’avoir le dessus .
    Et je ne dit pas non plus que la fille doit etre choqué de ce que pense le mec à ce moment là .
    Je me suis souvent retrouvé dans des positions dite  » soumise  » et j’en suis pas resortis salis ( et pourtant je suis un mec .. ça aurait du atteindre ma virilité .. )

    Sinon je suis d’accord sur le fait qu’il faut pas abuser sur le coté  » feminisme  » car on va arriver a castrer les mecs avec toutes ses conneries et le gars demandera bientot si il peux faire ça ou ça , de peur que la fille pense qu’il pense que c’est une salope ..

    Et pour finir .. ouf .
    Olivier , parler de fellation , de sodo ou autre n’est pas un probleme , avouer maintenant que l’on pratique est tout autre chose .
    Et surtout je reviens fortement la dessus , il y a souvent une forte marge entre ce qu’on ose dire et la realité .
    Crois moi , y a pas bcp de filles qui diront , meme entre amis , qu’elles avalent , ou qu’elle pratiquent la sodo .
    Tout comme tu auras quasiment aucun mec qui te dire s’etre retrouvé aux pieds de la fille car il trip le fétichisme ..

  21. On a une vision différentes de la soumission…..

    Alors dissocions la soumission consentante (jeu dans l’Amour…etc) et la soumission forcée (celle que j’aime pas….)qui rappelle plus la preuve de virilité, la domination….

    Dans ce cas là on peut être ok non????

  22. Bien sur… Toute pratique entre deux adultes consentants ne devrait pas être honnie.
    Certains aiment des choses d’autres d’autres choses , l’important c’est de faire ce qu’on a envie au maximum en parfaite connaissance et accord des parties mutuelles.

    Reste que dans l’inconscient collectif la fellation plus (+) synonyme de soumission que le cunni (et que ça soit accepté ou non dans un couple hein… je parle sur le papier OK?) mais vive la fellation pour ceux qui aiment soumis ou non bien sur.(ou avalez ou non etc etc…)

    L’inconscient collectif c’est ce truc qui fait que bizarrement (même si on lutte contre et que ça s’arrange) un mec qui se tape 30 gonzesses dans le mois c’est un don JUan et une fille qui fait de même sera toujours pour certains qualifié de fille facile, de nympho ou de pute/salope (célèbre classe biclassé).
    Bine sur ce je suis contre ce genre de pensée mais rteste que notre mode de pensée à été modelé deopuis des siécles pour que la sexualité de la femme soit ‘amoindrie’

    V,

  23. Pour répondre à NWH quand il dit : « Maintenant , ton mec lui va et cela consciemment ou pas , analyser cela comme etant pour lui une position dominante , et meme si il ne te relegue pas dans son esprit a une position soumise il aura l’impression d’avoir le dessus . »

    Moi quand ma copine me fellationne (tiens faudra que je le conjugue à tous les temps pour voir ça doit etre marrant…) bref, je peux t’assurer que c’est pas moi qui domine…je pense plutot que si il faut choisir c’est elle car elle dirige tout dans cette position!!!Et je ne me sens pas du tout plus fort ou plus important qu’elle à ce moment là!!!

    A part ça, le sexe oral c’est génial!!!!!!! 😉

  24. de toute , moi je dit toujours  » toutes des salopes  »
    1er ou 2nd dégrés ??
    Ahahaha

    Bon , je vais rejoindre ma petite cochone couinneuse ..

  25. David , mais peut etre que chez toi l’inversion des roles te fait tripper ..
    😀
    Hein david , t’aime bien etre ma petite pupute ( putain je suis mdr )

  26. Clair que comme David je ne vois pas le raport de domination que j’ai quand ma partenaire me procure un plaisir bucal.

    Et c’est clairement elle qui à les rennes et les commandes.

    Je crois que les rapports Dominant/Dominé non pas grand choses a voir avec les actes physique (et les possitions sexuelle).

  27. 2 remarques à la con, comme ça…
    – pour le coup du bonbon qui pétille, j’aurais pas dit mieux! fort à parier que je l’avalerais de travers, ou que, à trop me concentrer pour pas l’avaler justement, je serais foutue de mordre le monsieur… pas sûr que ce soit une si bonne idée, donc!
    – le saviez-vous : il paraît que marylin manson s’est fait retirer 2 côtes pour se tailler des pipes tout seul!

  28. Virgule je comprends ce que tu veux dire par le formatage de la société ou appellez ça comme vous voulez. C’est clair c’est comme ça on pourra rien y changer. Dans un magazine une psychologue disait que le jour où la position de la femme pourra enfin être mise au même niveau que l’homme c’est quand on aura créer des utérus artificiels que les hommes porteront (je veux même pas m’imaginer ce que ça donnerait :/). Non la femme ne se résume pas au fait qu’elle puisse donner la vie, puisque ceci est impossible sans un coup de main masculin. Donc pourquoi serait-elle dominée/soumise? Moi je pense qu’elle le veut bien, qu’au fond c’est ainsi dans son esprit et que ça lui convient. La où je trouve que c’est insadmissible c’est quand on sait que pour un même job, une femme sera moins payée qu’un homme. C’est tout, après moi j’ai rien à dire. J’aime les hommes et la prétention de certains à vouloir faire les fortes têtes, ça me fait sourire de tendresse. Et je préfère un homme qui se la joue King Kong qu’un homme qui se la joue syndrôme de Peter Pan. Toute femme a les moyens de se « rebeller » contre la gente masculine si elle le souhaite, c’est juste qu’au fond et c’est mon sentiment, je n’aurais pas la prétention de dire que c’est réellement le cas, je pense que ça les rassure de se sentir ainsi dominée. Moi je le suis quand je le veux (en général au lit, sinon j’ai trop de caractère pour jouer la Marilyne Monroe!) et je suis heureuse d’être à ce point en accord avec le point de vue de beaucoup de mecs, comme par exemple celui de NWH.

    David, merci pour tes paroles c’est super mignon et ça fait du bien!! 😀

    Olivier:Clair que comme David je ne vois pas le raport de domination que j’ai quand ma partenaire me procure un plaisir bucal.

    Et c’est clairement elle qui à les rennes et les commandes.

    Je crois que les rapports Dominant/Dominé non pas grand choses a voir avec les actes physique (et les possitions sexuelle).

    ===> MAIS GRAVE (c’est vulgaire comme expression i’m so soooooorry mais j’y travaille, j’y travaille)

    et LilVirgo: mais quel horreur ce Maryline Manson!!! Je le déteste pas ce mec mais bon, sur le coup il me répugne un peu on va dire… 🙁

  29. Bah si ta partenaire s’occupe de ton membre avec sa langue pendant que tu téléphone…
    Qui est dominé ?

    Ce n’est pas parce que tu es ‘au dessus’ que tu domines l’autre. A mon avis tout dépend de l’état d’esprit du couple.

    Une partenaire m’a déjà ‘ordonné’ de me mettre à sa disposition car elle avait envie de pratiquer une fellation sur ma personne.

    Pour ma part c’est le respect mutuel et la recherche du plaisir qui importe.

  30. bon, j’ai pas lu le débat, juste la derière remarque de Virgule, mais j’aime bien mettre mon grain de sel quand même. voir la levrette comme une position avilissante, c’est un peu old school, non? parce que certes, vu de l’extérieur, la fille est de dos, on ne voit pas son visage, ça peut avoir l’air plus animal, mais je crois pas du tout à ce genre d’idées préconçues, véhiculées par ceux qui ne voient le sexe que comme un moyen de procréation. ben oui, la fille prend souvent beaucoup plus de plaisir en levrette qu’en missionnaire (c’est pas dur en même temps), et celles qui voient ça comme avilissant doivent aussi avoir une image très dégradée de la fellation, enfin, avoir foule de tabous à régler. bon, je suis pas très tendre, j’avoue, mais ce genre d’idées préconçues m’énerve au plus haut point et présage d’une conception dix-neuviémiste des rapports sexuels!

  31. azerty, tu dis une chose qui me fait bizarre :
    « Donc pourquoi serait-elle dominée/soumise? Moi je pense qu’elle le veut bien, qu’au fond c’est ainsi dans son esprit et que ça lui convient. »
    oui, c’est sur que c’est dans son esprit, mais ce qui est dans un esprit est peut être formaté, non ? tu rajoutes ensuite : « en général au lit, sinon j’ai trop de caractère pour jouer la Marilyne Monroe! »
    tu as honte d’être dans la vie de tous les jours ce que tu es au lit ??? d’ailleurs, Maryline Monroe a joué dans des films qui prônaient la liberté sexuelle, comme « certains l’aiment chaud », et pour la petite histoire, elle a fait scandale pour avoir dit qu’elle dormait « avec quelques gouttes de chanel n°5 » seulement…
    alors ? encore une femme libérée, que notre esprit formaté assimile à une salope sans cervelle, et que tu ne veux pas être la journée, seulement la nuit ?
    le formatage (et donc la machisme, ou les clichés) se cachent partout, et surtout dans notre tête…prétendre qu’ils n’existent pas, et que nous avons réellement notre libre arbitre, surtout en tant que femme, ben … j’ai du mal à y croire…
    par contre, je pense que ce n’est effectivement pas une excuse à tout…mais c’est un débat sans fin…

  32. J’ajoute…
    Prendre les jeux sexuels et l’acte en lui-même comme un rapport dominant/dominé et intellectualiser les positions et attitudes que l’on pratique n’est ce pas tuer l’amour ?

    En effet cela revient presque à oublier le plaisir que l’on peut éprouver durant l’acte. Le plaisir pour soi, le plaisir donné à l’autre.

    Déjà que la monotonie au lit n’est pas un leurre dans une relation durable, si l’on exclut les jeux et mise en bouches c’est la mort du cygne.

    Une chose faite dans le respect de l’autre, dans le seul but de procurer d’agréable sensation exclue toute notion de domination.

    Présupposer que l’autre est avili par telle ou telle position, ou encore se sentir inférieur dans un rapport indique plus un manque de complicité et de communication avec son partenaire.

    La recherche du plaisir n’est pas dégradante.

  33. bon, ça bugge, mais quand même, et toujours pour ajouter mon grain de sel : perso, je trouve qu’un bon vieux missionnaire mécanique et syndical, c’est beaucoup plus humiliant qu’une fellation ou une levrette (pour reprendre les exemples sus-évoqués). voilà. et que l’oral sex, quand c’est fait avec envie des deux côtés, c’est vraiment un plaisir énorme, aussi bien pour celui qui donne que pour celui qui reçoit.

  34. si j’avais mis un commentaire, ben j’aurais certainement mis le même le dernier d’olivier.

    J’ai pas le temps de penser à tout ça pendant l’amour.
    ça prend déjà assez de ressources de chercher le plaisir de sa partenaire et son propre plaisir.

    (en fait la phrase serait mieux tournée en disant « son propre plaisir et celui de sa partenaire » mais ya encore des gens qui auraient dit que l’homme veut d’abord satisfaire son plaisir avant de penser à l’autre et bla bla blu)

  35. virg> en parlant de missionnaire mécanique et syndical, tu devrais lire le passe de 1984 d’Orwell où il décrit l’acte sexuel préconisé par le Parti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *