Les gens heureux sont chiants

Pour changer un peu le ton de ce blog trop plein de fleurs, de petits oiseaux et de cœur en ce moment, crachons un peu de fiel, je sais que c’est comme ça que tu m’aimes lecteur. A se demander si certains d’entre vous ne m’imaginent pas volontiers en maîtresse SM ! (qu’ils seraient déçus).
 
Août 2005. Gauthier et moi sommes affalés devant la télé en attendant des gens pour faire la fête, nous regardons le best of de « tout le monde en parle », émission que je ne regarde jamais, n’ayant pas une passion particulière pour ces talk show où Agathe Mange-moi-la-fouffe, la nouvelle actrice X à la mode est posée à côté de Jack Lang ou Salman Rushdie. C’est pas que je sois réac’ mais je suis pas sûre de bien voir l’intérêt de demander à un homme politique si « sucer, c’est tromper », si ce n’est jouer la provoc et avoir encore plus d’audimat. Bref, on mate d’un œil morne le best of et là, arrivent Pierre Sled et Sophie Davant, les Jean-Pierre et Samantha Stevens (ma sorcière bien aimée pour les trois du fond qui suivent pas) du service public. Et là, étalage du bonheur simple d’un couple parfait. Et là Gauthier soupire et me dit : « descends-moi ces deux sur ton blog, s’il te
plaît ! ». Hé oui, y a pas à dire, les gens heureux sont chiants.
 
Quelques semaines plus tard, je prends le métro, je suis accrochée à la barre centrale et je me livre à mon occupation préférée quand j’ai oublié mon bouquin : écouter les gens sans en avoir l’air. Là, deux nanas discutent, l’une inonde l’autre de considérations sur son mec, s’extasiant de tous les moments passés avec lui. L’autre lâche des « ah » et des « oh », je lui jette un coup d’œil discret : y a pas à dire, le bonheur de sa copine l’emmerde. Qui n’a jamais râlé (intérieurement ou non) devant un couple qui se roule la pelle du siècle en public. Quand j’étais à la fac, des pauvres frustrées ne supportaient pas que Guillaume et moi on s’embrasse, ça leur « bouffait leur liberté ». Pourtant, c’étaient juste des smacks affectueux (je ne suis pas très fan des pelles en public, j’avoue), on n’a jamais copulé sur la table de la cafétéria. Tant mieux, elles étaient toutes bancales, on se seraient cassés la figure. Perso, je ne vois pas trop les couples qui s’embrassent, sauf quand ils le font au milieu de la porte en la laissant grande ouverte alors qu’il fait froid et qu’en plus, je sors tous les quart d’heures pour aller vomir (oui, hélas, c’est du vécu, ça). Je me fous des couples qui s’embrassent tant qu’ils ne semblent pas sur le point de copuler ou que ce n’est pas trop écoeurant. Quand j’étais au lycée, mon ex amie Johanne était la pro de la pellasse en public mais un truc ignoble. Déjà, elle ouvrait très grand la bouche, on avait l’impression qu’elle allait avaler son partenaire et surtout, au lieu de tourner la langue, elle tournait la tête… C’était franchement ragoûtant. Et puis comment on peut arriver à ouvrir sa bouche comme ça ? Ces couples qui s’embrassent, dans la rue, ils voient même pas qu’on passe à côté d’eux en faisant la gueule. Enfin, des fois, si on est de suffisamment bonne humeur, on peut prendre un peu de leur vie en rose et sourire mais en général, les trois quart des gens passent à côté d’eux en grimaçant.
 
Mais, au fond, le bonheur des autres, ça fait chier. D’abord parce qu’ils deviennent monomaniaques, ils ne parlent plus que de ça. « Tu es malheureuse, toi ? Moi pas, je sors avec Brad, tu imagines ? ». Merci la compassion. Tout dépend des personnes mais il est vrai que certains sont indécents avec leur bonheur car ils en deviennent égoïstes. Me rendre compte qu’un(e) de mes ami(e)s proches est devenu indisponible car heureuse, ça me fout un peu les boules. Le pire, c’est qu’on est tous susceptibles de devenir comme ça, moi la première. Pourtant, quand nos proches sont heureux, on est sincèrement heureux pour eux…tant qu’ils ne l’étalent pas trop.
 
Et puis, quand les gens sont heureux, ils n’ont plus besoin de nous. Une amie en détresse, vous accourez au milieu de la nuit pour la soulager, vous arrivez à sécher ses larmes et vous êtes fière de vous. Si, il faut l’avouer, ça fait du bien de se sentir utile auprès de ses amis. Quand ils sont heureux, on ne sert plus à rien, si ce n’est d’oreille quand ils s’extasient de leur bonheur tout beau tout neuf.
 
De façon plus générale, je crois que, quelque part, on aime tous se réjouir du malheur des autres car « il y a toujours pire ailleurs ». Je n’ai jamais eu autant de lecteurs que dans ma période Lexomil. Quand ça va, ils s’en vont. Je vous annonce donc que le jour où j’aurai trouvé un boulot et, accessoirement un petit ami, vous ne serez plus que trois, Emma, Gauthier et moi-même ! J’exagère ? Pas tant que ça. Si on regarde les blogs qui ont du succès, ce sont souvent ceux de losers, adorables, certes, mais losers quand même. Les gens heureux, ça va cinq minutes mais pas plus, on veut un exutoire, pas un sucre d’orge écoeurant tellement il est sucré. Pourtant, la dame de l’ANPE me l’a annoncé : je suis de l’année du chien, cette année sera mienne ! Oui, j’ai pas perdu ma matinée en allant à l’ANPE, moi ! Un homme, un boulot, la santé et l’argent, j’aurai tout, bye ma lose et bye mes lecteurs aussi. Enfin, heureusement, quand j’aurai un boulot, je pourrai critiquer mes collègues et cracher un peu de fiel, comme vous l’aimez tant.
 
Je ne bosse pas à Voici mais je vous parie ce que vous voulez que les numéros qui marchent le plus sont ceux qui annoncent des ruptures. Après tout, dans l’histoire Jennifer Aniston-Angelina Jolie-Bradounet, je suis sûre que les gens étaient au fond ravis de la rupture entre Jennifer et Bradounet car c’était un couple trop parfait, trop beau, qui réussissait tout… Non mais ça peut pas exister, ça va pas ! Bon, personnellement, je trouve Angelina cent fois plus belles que Jennifer mais il paraît qu’elle est très dérangée donc ça fait un couple un peu moins lisse, un peu moins parfait. N’empêche qu’il paraît que mademoiselle est enceinte et franchement, je trouve pas ça juste que ces deux-là fassent un gosse ensemble : vous imaginez comme ses camarades de maternelle vont se sentir merdiques par rapport à ce gosse ? Non parce que vu ses parents, ce sera forcément un trèèèès beau spécimen. Je crois que, de façon générale, les gens préfèrent les stars qui sortent avec des inconnus un peu boudinés (comme ça, on peut se dire que nous aussi, on pourra se marier avec eux un jour). Et surtout, au fond, on est contents quand ils divorcent. C’est salaud mais c’est un exutoire comme un autre.
 
Quand j’ai le moral à zéro (ce qui est arrivé un peu en début d’année), je pense qu’il y a pire ailleurs. Bon, ok, j’ai 25 ans, je suis au chômage et célibataire mais bon, je vais trouver pire. Bon, y a bien ma cousine de 5 ans mon aînée qui est dans la même situation que moi mais elle, je l’aime bien donc j’ose pas me consoler en me comparant à elle. J’ai pas d’ennemis non plus donc les pires, ce sera les gens qui écrivent des blogs (ah, le nase, il vient de se prendre un vent !) ou des célébrités dont j’ai vent des mésaventures (ahahah, Jessica Simpson divorce… mais c’est qui ?). Oui je suis au chômage mais je suis talentueuse. Oui, je suis célibataire mais mon nouveau shampoing me fait de beaux cheveux soyeux qu’on a envie de toucher (malgré l’électricité statique). Bon, je suis sûre que cette précédente phrase ne m’a fait perdre aucun lecteur mais on a les raisons de se réjouir qu’on peut.
 
En attendant, je vais trouver des gens heureux à pourrir, ça m’occupera !
Rendez-vous sur Hellocoton !

48 réflexions sur “Les gens heureux sont chiants

  1. « les gens heureux sont chiants » : ils sont chiant quand on n’est pas heureux. Et quand on est heureux, on ne les voit pas. Tu ne vois pas pourquoi?

    « on n’a jamais copulé sur la table de la cafétéria » : en même temps, il faut aimer être matter pour pour çà en public.

    « ils voient même pas qu’on passe à côté d’eux en faisant la gueule » : normal, puisqu’ils sont occupé à faire autre chose. 🙂

    « Quand ils sont heureux, on ne sert plus à rien » : si, pour sortir aussi ou faire des activité ensemble. Des amis ce n’est pas QUE consoler les petits malheures.

    « les blogs qui ont du succès, ce sont souvent ceux de loosers » : Le votre marche bien, je n’y vois aucun(e) loosers. Si un blog marche, c’est surtout que les lecteurs s’identifient, se reconnaissent dans l’écrivain. On trouve des points communs, et quand il y a échange d’idée entre les deux c’est encore mieux.

    C’est plus difficile de trouver des points commun chez quelqu’un pour qui tout va bien. Alors que le malheur, tout le monde pense avoir déjà eu sa dose.

    Et puis que répondre à une personne qui dit que tout va bien? a part « oh » « oui » « d’accord ».

    « vous ne serez plus que trois, Emma, Gauthier et moi-même ! J’exagère ? » : puis Emma le répettera à Yome, puis Yome à … 🙂

    « ce sera forcément un trèèèès beau spécimen » : non! pas obligé, qui te dit qu’ils ne sont pas passer tout les deux par la case chirurgie esthétique? Et ce n’est pas héréditaire. Et puis faut voire les antécédents « génétique » de chacun. De toute façon, l’enfant n’aura pas forcément le meilleur de chacun.

    Dans l’ensemble je suis d’accord avec ce que tu dis, bien que tu caricatures un peu trop selon moi, malgré le fait que ce soit volontaire. Je suivais un autre blog, où tout était « beau » et tout rose, il était très agréable à lire du fait qu’il y avait pleins d’humour et d’autodérision.

  2. définition de small bob:
    ragoûtant:
    Appétissant (en tours négatifs ou exclam., iron.; avec infl. de dégoûtant). « Oui, vos ordures ! c’est ragoûtant, peut-être, ce que vous faites-là ! » (Courteline). Un personnage peu ragoûtant.

  3. loool Excellent … et tellement vrai ! JE trouve ca pathétique au fond, m’enfin bon.

    Par contre, je veux t »ajouter un truc Nina, étant moi même du signe de chien, et que cette année est l’année du chien de feu, saches que c’est pas forcément tout bonheur ! La meuf de l’ANPE est inutile (normal quoi !). En gros, en Chine, l’année qui est de ton signe (tout les 12 ans…donc tu n’as pas 25 ans ?!) est une année charniére. A savoir trés bonne ou trés mauvaise…enfin je dis ca…mais au fond on s’en branle !

    Bisous

  4. « Quand j’étais à la fac, des pauvres frustrées ne supportaient pas que Guillaume et moi on s’embrasse »
    Ouais trop vrai. Mais c’est normal de rendre les autres jalouse quand on est la chef des pom-pom girls et qu’on embrasse le capitaine de l’équipe de foot (américain bien sûr).

    « quand j’aurai un boulot, je pourrai critiquer mes collègues et cracher un peu de fiel, comme vous l’aimez tant. »
    Encore normal! La chef des pom-pom girls que tu es se doit d’être odieuse avec les loosers. Vous n’êtes pas de la même race quand même, et c’est à toi de le leur rappeler.

    « En attendant, je vais trouver des gens heureux à pourrir, ça m’occupera ! »
    Passe ton chemin, c’est pas chez moi que tu va pouvoir.

  5. moi, je dis que les gens chiants sont chiants!! une lapalissade que tu soulignes: quand on est chaint, rien ne plait, on critique tout, surtout les gens pas chiants qui généralement sont heureux, seuls ou à deux!
    et puis, « you know what? I’m happy! »

  6. Les blogs qui fonctionnent bien sont ceux des loosers ? Le blog rank que tu te tapes et le dynamisme de tes articles contredisent cette affirmation (heureusement que mon blog n’est pas au top parce que sinon j’aurais ete vexee ! lol).
    Sinon, le bonheur des autres me rend plutot joyeuse du moment qu’ils ne viennent pas m’importuner. Par exemple, les gens heureux qui veulent te rendre heureuse sont tres lourds, genre ils organisent une soiree avec que des couples sauf, bizarrement, un gars celibataire et toi : C’est la loose assuree.

    Sinon, « sucer c’est trompe ? « 

    A+, Mel

  7. la chanson adaptée (?) du jour :

    « Mon coeur, mon amour, mon amour, mon coeur

    Ca dégouline d’amour,
    C’est beau mais c’est insupportable.
    C’est un pudding bien lourd
    De mots doux à chaque phrase :

    « Elle est bonne ta quiche, amour »
    « Mon coeur, passe moi la salade »
    Et ça se fait des mamours,
    Se donne la becquée à table.

    Ce mélange de sentiments
    Aromatisé aux fines herbes
    Me fait sourire gentiment
    Et finalement me donne la gerbe !

    Je hais les couples qui me rappellent que je suis seule !
    Je déteste les couples, je les hais tout court !
    Mon coeur, mon amour, mon amour, mon coeur

    C’est un épais coulis
    Ca me laisse le cul par terre
    Autant de mièvrerie
    Nappée de crème patissière

    « Coucou qu’est ce que tu fais mon coeur ? »
    « La même chose qu’y a une demi heure… « 
    « J’t’ai appelé y a cinq minutes mon ange mais ça répondait pas… alors j’t’ai rappelé… pour la douzième fois de la journée… en eclatant tout mon forfait… Mais qu’est ce que tu fais mon adoré ? Ouais je sais qu’on s’voit après… Nan c’est toi qui raccroche… Nan c’est toi… Nan c’est toi qui raccroche… Nan c’est toi… Nan c’est toi… C’est toi … Bon d’accord j’te rappelle… « 

    Je hais les couples qui se rappellent quand je suis seule !
    Je déteste les couples, je les hais tout court !
    Mon coeur, mon amour, mon amour, mon coeur (x2) « 

    voila, voila

  8. Eh bien moi, j’adore Tout le Monde en Parle !

    C’est vrai, je trouve trés réducteur de s’arrêter à « Sucer c’est tromper ? » -> dans le même interview, le politicien avait eut droit à des questions trés intéressantes, que j’ai oublié depuis, mais bon…

    J’ajoute qu’il a plus poser cette question depuis des lustres : son émission a remonté d’un cran son sérieux, même si elle reste trés axée sur le divertissement, mais reste également une émission trés enrichissante.

    Et puis si c’est pour suivre son concurrent, sur France 3, non merci. Autant à une époque, je l’aimais bien (il faut dire que j’appréciais Ariane Macenet – orth ?), mais aujourd’hui je ne le trouve que trop aggressif, coupant toujours la parole à ses invités.

    J’ai cessé de l’apprécier le jour où il a interviewé Chevalier et Laspales venu présenter « Ma Femme s’Appelle Maurice » (qui était un navet de la plus belle expèce, mais ce n’est pas le sujet !!).

    Mais te connaissant, je pari que tu n’aimes ni l’un ni l’autre (même si le présentateur de ONPP a effectivement une carte de journaliste, lui)

    Autre chose à ajouter ? lol

    Moi je n’ai jamais été choqué par les gens qui s’embrassent dans la rue. Je trouve ça mimi, en fait…

    Thom…

  9. Moumour je t’aime quand tu es mauvaise… Je crache sur le bonheur des autres, je vomi sur l’amour, je chie sur la joie de vivre!

    Gauthier s’excuse pour ce post gratuitement méchant et scatologique 😉

  10. marrant ca, moi les gens heureux c’est comme les gens qui sourient je trouve ca plutot sympas. ca me comunique un peu de leur plaisir.

    faut etre vachement aigrie pour trouver un couple qui s’embrasse « peu ragoutant ».

  11. « Relis ma vie, c’est la loose intégrale! »

    T’abuse pas un peu là.

    Non, en réalité, je crois que tu aimes bien te faire plaindre et consoler.

    « M’en fous, moi, veux être heureuse et chiante!! 🙂 »

    Voila, là, c’est bien mieux. Mieux vaut être heureux et chiant que le contraire ;o)

    « Si, je suis une looseuse mais je le fais pas exprès… »

    On ne fait souvent pas exprès.

    Et tu m’énerves à la fin à pas arrêter de dire cela ;o)
    Je vais finir par venir te botter ton petit derrière.

    « Pour moi, sucer c’est tromper, oui, surtout qu’en général, j’ai du mal à m’arrêter juste à ça. »

    A priori, t’es pas la seule. Je suppose que ca t’excite un peu trop pour t’arrêter en si bon chemin. Ou alors tu attends la réciproque ;o)

    « Ben, Ardisson, j’aime vraiment pas sa gueule ni son côté provoc. Franchement, j’ai regardé le best of deux ou trois fois cet été, j’ai pas vu d’amélioration…

    Pour Fogiel, j’aimais bien Ariane Macenet aussi, je le regarde plus depuis qu’elle est partie. J’aimais bien Carlier à la radio, pas du tout à la télé. »

    J’aime personne moi sauf Arianne qui était plutôt sincère et spontanée.

    « ce serait sympa d’arrêter de croire que je déteste tout le monde… »

    Le problème de Nina serait plutôt qu’elle aime tout le monde et qu’elle s’en prend parfois un peu plein la tronche avec tout ça donc c’est vrai que maintenant, elle se méfie un peu plus et est plus en retrait. Mais cette fille est la joie de vivre incarnée. Et je pèse mes mots là.

    « personne n’a saisi le ton sarcastique de l’article. »

    Nina, 36ème degré (le retour)
    Vous avez pas compris que tout ce que Nina veut, c’est devenir très très très CHIANTE !!! (et heureuse accessoirement).

    Nina n’est pas aigrie. Elle est juste un peu « envieuse » du bonheur des autres (envieuse, c’est parce que j’arrive pas à trouver le terme exact, c’est pas vraiment ça mais bon, c’est un mélange d’envie, d’espoir et de mélancolie).

    « Heureusement, toi, tu es notre petite looseuse à nous ! On ne se désintéressera pas de sitôt ! :-)) »

    C’était sur le ton de la plaisanterie mais le but du jeu ici n’est pas de suivre les galères de Nina (en ce moment) ou les brouettes de Nina (il y a six mois). Le but est plutôt de partager son regard sur la vie.

    Si elle avait été une croqueuse d’hommes sans rien derrière, je l’aurais laché au bout de deux articles. J’avoue que cela m’est arrivé avec certains des autres anciens vingtenaires.

    Si elle avait été une looseuse « classique » qui n’arrête pas de se plaindre sans que rien ne vienne colorer ces coups de gueule et de blues, je ne l’aurais pas suivi non plus.

    Mais Nina est plus que cela, c’est un paradoxe…

  12. Moi, les gens heureux, je les aime bien, le tout c’est qu’il faudrait pas qu’il soit trop près de moi, je pourrais devenir jaloux. Finalement c’est un peu du racisme en vers les gens heureux non ?

    Il y a aussi ce célèbre dicton, « vivons heureux, vivons cacher » je crois qu’il faudrait aller dans le jardin déterrer quelque bouquin de philosophie, pour voir si le sujet est traité …

    Rho, j’ai une idée … plus tard quand je serais grand et que j’aurais des sous (on peut réver) je créerai l’hopitale du bonheur. pour soigner les gens malheureux. On donnerait des vrais calin d’amour et des massages bien-fesant. Ah aussi il y aurait de la musique douce et des fées qui disperseraient sans cesse de la poudre magique qui fait pleurer de bonheur.
    Alors heureux?

  13. Oui bein sûr… tu veux qu’on lui demande s’il est dispo pour t’emapler prochainement? COCHONNE (s’il le faut il est monté en 4 par 2 loooooooool ZE déception…)

    Hm pardon je m’éloigne du propos je crois…

  14. « Relis ma vie, c’est la loose intégrale » : relis la mienne et compare, on fait l’échange après si tu veux. 🙂

    « quand on me demande si ça va, je réponds toujours « oui », pur réflexe. » : comme tout le monde, on dit oui aux personnes à qui ne veut pas vraiment se confier.

    « je suis une looseuse mais je le fais pas exprès » : mais non, ou alors je ne dois pas avoir la même définition que toi dans ce cas. C’est incroyable comment je peux détester ce mot.

    « J’ai l’impression que personne n’a saisi le ton sarcastique de l’article » : je pense le contraire, c’est justement pour çà qu’il y a des réactions. 🙂

    Moi ce qui me surprends le plus, c’est ta façon de voir les choses (ex: faire la gueule quand tu vois un couple s’embraser), je pensais un peu être le « seul » à avoir ce genre de « réaction ». Pour ma part, je vois çà comme une certaine « jalousie » de leurs bonheurs, d’un truc que je n’ai pas (jamais eu?). Mais qu’une femme comme toi réagise comme çà, alors que tu as eu, jusque là, une « vie sentimental » bien rempli, tu devrais être la première à t’en foutre complètement de ce genre de truc, non?

  15. tphosphore > « je créerai l’hopitale du bonheur » : préviens moi quand tu l’ouvre que je vienne l’inaugurer. 😀

    Nina > « demande-lui, j’ose pas, moi » : et c’est moi qui doit faire du théatre. 🙂

  16. Moi aussi ça me fait chier de voir des gens se rouler des pelles en public. Surtout ces petits salauds de jeunes… 🙁

    Mais 2 ou 3 fois une très jolie femme s’est pris l’envie de m’en rouler une sur le quai d’une gare, et j’ai adoré ça! 😉

  17. Tiens en passant, je te roule un gros palaud Monsieur Gauthier … avec la tête qui tourne comme une perceuse. En plus devant vos 1500 lecteurs, c’est vraiment le top du top pour montrer que je suis heureux ! :-p

  18. Stéphane > « tu aimes bien te faire plaindre et consoler » : et alors, çà ne t’arrives jamais? D’avoir envie qu’une personne s’occupe de toi.

    Nina > « Pour la 10e fois » : cries pas, j’ai très bien compris ce que tu voulais dire. 🙂 D’où ma remarque.
    « je fais d’énormes efforts avec lui » : je sais, pas toujours facile de faire passer le message. Ni même de voir les signaux de fumé.

  19. Grognon > « Mais de qui elle parle Nina là ? » : un lecteur aveugle. Dont on a pas le droit de dire le nom ici. 🙂

    « Vivement mars, le sexodrome » : je peux venir aussi? 🙂

    Pour la perceuse, si c’est à quoi je pense, vous allez jouer dans la cours des grandes, ce n’est plus le petit Ernest. 😛

  20. « se demander si certains d’entre vous ne m’imaginent pas volontiers en maîtresse SM  » : Oh ma maîtresse….

    « Agathe Mange-moi-la-fouffe » : Ya pas une Agathe dans les candidates à Miss 20tenaire par hasard????Elle appréciera je pense… 🙂

    « Pierre Sled et Sophie Davant » : Pierre Sled c’est vrai que c’est une calamité…Je me rappelle de son émission des records l’été c’est pitoyable…Toujours un sourire ultra brite qui va super mal avec son physique et en plus une âme de présentateur télé aussi misérable que Cosette et Jean Valjean….Quant à sophie Davant elle m’énerve avec sa voix…..Ahhhhhh!!!

    « Pour moi, sucer c’est tromper, oui, surtout qu’en général, j’ai du mal à m’arrêter juste à ça. » : Petite Gourmande va… 😉

    « Et puis, quand les gens sont heureux, ils n’ont plus besoin de nous. » : Alors adieu à nous quand ta vie sera toute rose bonbon… (O_Q)

    « Oui, je suis célibataire mais mon nouveau shampoing me fait de beaux cheveux soyeux qu’on a envie de toucher  » : C’est celui qui fait jouir quand tu l’utilises?????Herbal Essence jcrois…Il rend folles toutes les femmes il parait… 😉

    « En attendant, je vais trouver des gens heureux à pourrir, ça m’occupera ! » : Bon allez défoules toi sur moi car jsuis super heureux en ce moment tout marche du tonnerre pour moi…Mon patron vient de m’augmenter mes pourcentages sur le CA (Youpi youpi vive les primes)…jme prépares un voyage de ouf en Nouvelle Caledonie (+ noel en Islande puisqu’on m’y a chaleureusement invité…), et aussi….Jcontinue ou ça suffit????

    J’espère que ça te fera du bien de me haïr un peu (et puis qui aime bien chatie bien….alors fais moi mal……maitresse…)……Tout doux David tout doux….calme toi….

    B1 oui si jpeux t’aider à cracher ta haine des gens heureux je serais….heureux de te rendre heureuse….car ici on ne veut tous que TON bonheur…et que TOI tu sois HEUREUSE……..et que tu deviennes chiante tant pis….car on t’aimera comme ça aussi….

    Voili voilou……
    Maintenant déchaine toi sur moi….attache moi (ah oui oui oui avec des ptites menottes roses si possible)…

    OK OK…Je sors…mais qu’avec des coups de pieds aux fesses alors……..

  21. Alors tout d’abord, bon, ok, parfois, le bonheur affiché, lorsque moi même ne suis pas au mieux sentimentalement me fais gerber… mais bon, c’est mimi un couple qui s’aime, non ? bon, faut pas que ça devienne limite brouettage public, mais sinon, c’est mimi… Moi qui suis un vampire de la vie, un épicurien, j’aime flaner dans les rues et surtout les parcs, me gonfler de ces images de bonheur à la Amélie Poulain, et tout et tout… Et puis tu n’es pas une looseuse..; tu le dis toi même tu es brillante… Tu n’as pas eu de chance jusqu’à présent, mais c’est tout, et il n’y a pas eu encore Le mec… (qui sait, il est peut être lecteur de ton blog… – non, je ne fais pas une déclaration en public lol… j’attendrai qu’on soit juste tous les deux, si jamais je viens te voir…mdr). Il faut positiver… comme tu le fais en fin d’article. Tu es une fille bien et ici, on t’aime tous… (faut que j’arrête la guimauve moi…)

  22. « Oui je suis au chômage mais je suis talentueuse ».
    C’est tout à fait exact.
    Je passe pour la première fois sur ton blog et je trouve ton article extrèmement bien vu

    Keep the pressure
    Alain.

  23. coucou mademoiselle ,
    bon ça doit faire un mois que je lis ce blog et que je me marre bien , donc je me décide à poster enfin. Ben juste pour dire que je suis 100 % d’accord avec toi sur le fait que les gens heureux sont chiants. moi je les fuis. Poutant je ne suis pas spécialement malheureuse mais bon ceux qui exposent leur bonheur c’est ennuyeux au possible. Continue comme ça tes articles à chaque fois c’est un super moment , BRAVO !

  24. mdr !

    Rhôôô, je crois pas que tu détestes tout le monde ! J’ai juste pensé que, au vue des préferences télévisuelles que tu as déjà décrit sur ce blog, tu n’aimerais pas plus le côté provoc de Fogiel que celui d’Ardisson !

    Tout simplement parce que je trouve Fogiel beaucoup plus accés provoc qu’Ardisson…

    Mais peut-être moins axé divertissement. Mais à peine moins…

    Thom…

  25. Yome–> allé fais pas la tête je t’ai parlé de mon état d’esprit actuel, c’est pas une surprise! Je m’attache pas, je ‘papillone’… Ce ‘musicien’ j’en parle ds mon article « De l’art de ne jamais tomber amoureuse du bon ». Même si ma relation avec lui, mes dispositions, mes envies, mes sentiments ont changés depuis octobre, il n’en reste que je suis impatiente de le revoir et de savoir ce qu’on ressent l’un en face de l’autre… même si je sais que ça n’ira pas bien loin. Je vais toujours au bout de ce que je ressens.
    Pas d’inquiétude p’ti père, tu restes mon biquet à moi!

  26. non non et non
    ce que tu decris c pas des gens heureux, les gens heureux ils ont cette enervante particularite de s’interresser a tou avec une relle passion,
    mais le gens heureux y’en a peu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *