J’ai plus 18 ans…

Par Océane
Alors, la semaine qui vient de s’écouler fut relativement intéressante…
 
Tout d’abord, j’ai unilatéralement décidé avec moi-même de me réindexer afin de réaliser un nouveau départ.
 
Ensuite, toujours lundi donc, j’appelle un pote (PD mais est-ce vraiment la peine que je le précise ?) que l’on pourrait qualifier de désespérément toujours sur la même longueur d’onde que moi pour lui raconter mes malheurs post-colocation, notamment les petits tracas bassement pécuniaires tels que le paiement de la caution. Comme il vient également de perdre sa colocataire (partie vivre au Texas), si je peux lui éviter quelques soucis…
Bref, ça va pas très fort pour lui non plus, vu qu’il est tombé dans le piège récurent qui consiste à tomber amoureux de son plan-cul…
 
Je me débrouille ensuite pour faire appel à ma baby-Sitter préférée ( je le rappelle pour ceux qui ne suivent pas : 45 Fr la nuit) et me libérer le jeudi soir…
J’appèle donc mon pote mercredi pour lui annoncer que jeudi soir on fait la chouille ensemble..
Alors pour bien comprendre, il faut replanter le décor : c’est un garçon qui est ma foi relativement BÔOOOOOOOOOOOOOOO et qui est toujours avec une bande de pote tout aussi BÔOOOOOOOOOO et tout aussi Homo.
Bref, faut pas être en manque!!! En plus comme je le confiais à Nina, par mail, je ne vous parle pas de la shampoïneuse de base, non non, des gens avec qui vous pouvez effectivement discuter économie ou politique internationale sans pour autant devoir leur expliquer que FMI n’est pas Fellation Multiple et Intensive…
Je l’appelle donc mercredi et il m’apprend qu’un de ces potes n’a rien trouvé de mieux que de se suicider dimanche soir (il a sauté d’un pont pour les curieux).
Là le premier mot qui me vient c’est incroyable : pas l’ombre d’un mal-être ni d’un début de dépression… Rien, on a rien vu venir….
 
Bref, l’enterrement était jeudi pendant que ( ne pouvant m’y déplacer) j’assouvissais une série d’achats compulsifs suite à une RTT sauvage ( oui, il paraît que ma nounou était en panne!!! C’est pas bien de mentir!!!)
Une quinzième paire de chaussure, un 130éme haut et trois millions de boucles d’oreilles et autres gloss plus tard, une fois le monstre endormi et la Baby Sauveuse arrivée, j’appèle mon ami afin de savoir le thème de la soirée…
Celui-ci a décidé d’être heureux et de prendre un nouveau départ (ça ne vous rappelle rien? Quand je vous dis moi qu’on est sur la même longueur d’onde!).
Les mots tombent, le thème de la soirée est :
On a 18 ans…
 
OK
Bonne fille, je file dans ma chambre, je choisis :
– Une jupe achetée lors des dernières soldes et tellement courte que les concepteurs se sont sentis obligé de rajouter un short intégré qui est presque plus long que la dite jupe d’ailleurs!!!
– Le haut achat compulsif n°3 de ma journée : blanc avec un lacet en soie devant pour l’attaché façon guêpière, avec des fines brettelles très cracamiaou…
– Dessous je choisis mon Passionata qui est à la base turquoise, mais qui suite à une décoloration accidentelle arbore un magnifique dégradé du violet au turquoise… Somptueux.
– Nouvelles chaussures : noires avec un petit 8 cm de talon fin, à faire devenir fou un fétichiste!
Le temps de mettre mes nouvelles boucles et de me maquiller, il était déjà plus que l’heure de descendre.
 
Comme toujours, je me munis d’une veste en polaire immonde : on sait jamais, il pourrait neiger!!!
Et nous voilà parti vers son appartement…
Arrivés dans le parking, il fallut que je descende pour cause d’espace trop restreint. Comme nous sommes quand même en été, je tombe ma polaire pendant que mon compère recule.
Et tout homosexuel qu’il est, il m’a fait un arrêt sur image avec ouverture de la cavité buccale en trois étapes’ accompagné d’un magnifique WOUAWWW
Bon je vous passe les détails sur l’aller-retour à l’épicerie de nuit ainsi que sur la soirée qui fut une veillée façon les copains d’abord : alcool, alcool, alcool, alcool et un petit d’autre chose pour les adeptes…
Comme on a 18 ans, on décide de laisser tout le monde à l’appart et de partir au grand rassemblement Gay nocturne qui se situe en bas de chez lui…
Evidement un jeudi soir ce fut pas glorieux, voire plutôt pathétique…
Rentrée 05h37, levée 07h17 et c’est parti pour une journée au boulot où pour cause de forte chaleur, je suis dans l’incapacité de dessaouler…
Bilan des courses : on a plus vraiment 18 ans!
 
Vendredi soir : j’arrive dans ma campagne profonde où j’ai décidé de m’enterrer trois Week d’affilés. Je ne sais pas trop pourquoi, ha si de peur de ne rien avoir à faire et de m’ennuyer.
Et là, c’est le drame : trois appels et un texto. J’ai même pas eu le temps de descendre de la voiture!
En traduction ça donne trois super soirées et une teuf ( que j’attends depuis six mois).
Envie de pleurer, de me taper, de repartir en courant ( après tout 80 bornes c’est pas si loin!!!)  Mais bon, je prends le parti d’en rire…
 
Jusqu’à ce que ma mère m’oblige à faire une dictée ( oui j’ai 23 ans je sais) samedi à 22h30. La fin fut dramatique!!!
 
Dimanche : je m’esquive à la piscine, avec le maillot de ma grand-mère.
Je partage un parasol avec des bordelais ( pour ceux qui me connaissent, c’est une preuve que j’suis encore bourrée!!)
Je me mets au bord de la piscine, qui est à –15 °c donc je regarde les grands dadais qui font des bombes quoi!!! Et je peaufine mon bronzage tout en écoutant les derniers commérages de mon village…
Re drame : je tourne la tête et de l’autre côté de la piscine qui je vois avec ma vue bionique?
Mon Ex…
Je plonge, je me torpille jusqu’à l’échelle et je saute jusqu’à ma serviette. Je croise les doigts et j’ouvre les yeux….Oufffffffffffffffff, il ne m’a pas vu….
Le retour en mini jupe fut aussi chaotique que l’aller : tous les camions se sont arrêtés pour savoir si je voulais pas monter…………………………..
Rendez-vous sur Hellocoton !

12 réflexions sur “J’ai plus 18 ans…

  1. Bon ben je v pas commenter ta vie que je ne connais que trop puisqu’on vient de se pleurer mutuellement sur les épaules pendant une heure au tel ya encore 4 min… mais quesseque t drole qd mm ma fille loooooooooool presque autant que moi…. 😉

  2. Ca c’est ce que j’appelle une semaine chargée !
    Je retiens le coup FMI, j’en prend même bonne note histoire de la ressortir à mon poteau gay Philippe.
    J’espère que la prochaine semaine sera un chtit peut plus joyeuse, sans suicide ni grosse chaleur ^^

  3. Premier Post d’un vingtenaire sur le blog d’une vingtenaire ..
    Bon c’est pas pour dire mais qu’est qu’on est vieux .. et moi qui approche les 26 … bouhh.
    Sinon j’ai decouvert les blog grace au connard de Nicolin ..
    Je trouve trés sympas ce petit blog … bcp d’analyses juste cependant
    il serait interessant de donner la parole a un Mec Hetero ( j’ai rien contre les gays .. je suis bi .. mdr l’horreur , le mec qui ne sait pas ou il a mal ) sur certain de tes commentaires .. Soit pour abonder dans ton sens en y apportant la touche masculine .. soit pour montrer l’autre point de vue ( celui du coté obscure .. )
    Sinon j’ai une question … Sur un de tes articles – Pourquoi on prefere les mauvais garçons ?? –
    Et lorsque dans un meme corps cohabite le Mauvais Garcon et Le gentil tout lisse ?? Cruel dilleme non ??

    Nina : Merciiiii! 😉 Pour le mec hétéro, j’ai hésité mais Gauthier m’a dit que c’était pas forcément une bonne idée, vu que le point commun entre nous tous, c’est notre passion pour les hommes.

    Tu vois, le mec idéal, c’est justement un mec qui sait être connard et gentil en même temps. On aime bien être traitées comme des princesses…et un peu comme des chiennes! 😉 (si j’ose dire)

  4. Rahh le boulet que je suis .. j’ai bourdé sur les renseignements ..
    Sinon puisque j’y suis , je rajoute un commentaire sur – Saint Pénis, priez pour nous –
    Pourquoi sacralise t-on le sexe !!!
    Tu parles de la cigarette , du sport , de la bouffe , de l’alcool… bref de pas mal de choses qui faites en exces ne sont pas déprécier autant que le sexe ..
    Ben j’apporte une petite reponse ..
    Le sexe est souvent pointé du doigt ( sans forcement qu’on est besoin d’en abuser ) car c’est l’une des rares activité ou l’on ne peux etre seul .. et par consequent qui n’est pas a porté de tous .. d’ou la frustration qui laisse place au mepris ..
    Je peux me bourrer la gueule tout seul .
    Je peux faire du sport tout seul .
    Je peux fumer 30 cartouches par semaine tout seul .
    Mais je doit trouver qq pour " brouetter " et meme en mangeant a tout les rateliers cela n’est pas toujours une mince a faire .. ..
    Bref j’adore ton blog lool

    Nina : Je trouve ça triste de boire seul! 😉 Oui, c peut-être parce que la brouette se fait à 2 que c’est autant sacralisé, faut trouver la 2e personne… Mais bon, quand on est jeune, c pas si difficile que ça de trouver!

  5. "on est jeune, c pas si difficile que ça de trouver" : çà dépendant des personnes, il y en a qui trouve plus vite que d’autre.

    Nina : Ca dépend des périodes, aussi. Y a des moments où tu trouves personne et d’autres où y en a 10 qui te tombent dessus sans que tu comprennes pourquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *